( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

700 entreprises allemandes menacent de quitter la Catalogne

 -  -  1362509


Selon le journal El Confidencial Digital, lors d’une réunion entre les entreprises allemandes et Roger Torrent (Président de la Catalogne depuis janvier 2018) au début du mois de mars, plusieurs groupes allemands ont menacé de quitter la région si une solution politique stable n’est pas trouvée d’ici l’été.

Les différents représentants des groupes allemands ont même établi la date butoir de juin 2018. Ainsi, si un gouvernement qui respecte la loi n’est pas mis en place d’ici au début de l’été, jusqu’à 700 entreprises pourraient décider de quitter la région.

Pour justifier cette décision, la plupart des dirigeants exposent les problèmes juridiques et l’impossibilité de prévoir sur le long terme : « Personne ne sait ce qui va se passer ici d’ici trois mois, alors il n’est pas viable pour nous de prendre des décisions pour l’investissement. » a rapporté El Confidencial Digital.

Toujours selon le journal, de nombreuses entreprises installées en Catalogne, ou dans la capitale de la région, ont consulté des avocats spécialisés pour envisager le déménagement de leurs sièges sociaux. Pour les entreprises allemandes, la situation n’est plus tenable : « Certaines entreprises n’en peuvent plus. Cela fait 18 mois que nous avons des investissements en attente et nous devons les mettre en place. Nous voudrions le faire en Catalogne, mais cela ne pourrait pas être plus difficile. »

1 300 entreprises allemandes installées en Catalogne

Jusqu’ici, la Catalogne était l’une des régions favorites des multinationales pour s’installer en Espagne grâce à la qualité de vie, aux infrastructures et à la situation géographique privilégiée de la communauté autonome.

Si le départ des entreprises allemandes inquiète, c’est parce qu’elles sont un poids lourd dans l’économie de la Catalogne. On dénombre ainsi 1 300 grands groupes ou entreprises, de cette nationalité, installée sur le sol catalan.

Parmi elles, Volkswagen, Bayer, Siemens, Bertelsmann, Bosh, T-Systems ou encore Lidl. Le groupe automobile Volkswagen est ainsi classé cinquième plus grande entreprise en Catalogne, Lidl est quatrième. Enfin, la filiale d’une compagnie allemande, Basf, occupe la sixième position. Le classement de ces grands groupes révèle à quel point leur départ de la région pourrait être un coup dur pour l’économie locale. Jusqu’ici, seules deux entreprises allemandes ont décidé de quitter la Catalogne, depuis le début de la crise politique.

Newsletter

136 recommandation(s)
bookmark icon