( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Fonds d’investissement et Socimis, les nouveaux partenaires du tourisme espagnol

 -  -  53375


Les fonds d’investissement et les Socimis ont redoublé leur engagement dans le secteur du tourisme espagnol ces dernières années et contribuent à sa transformation de manière radicale, principalement dans l’hôtellerie. (Hosteltur)

C es instruments financiers, où plusieurs investisseurs sont regroupés, peuvent avoir des profils et des stratégies très différents. Lorsque les opportunités présentées par l’Espagne sont analysées, les chiffres mettent surtout en avant les centres de pouvoir financier.

Par exemple, sur 223 millions de nuitées enregistrées dans les hôtels du monde entier, il est surprenant d’apprendre que le secteur hôtelier espagnol est 23% plus élevé que la somme des chambres en Égypte, en Grèce, en Tunisie et au Maroc. Le Conseil mondial du voyage et du tourisme estime l’arrivée de 121 millions de touristes étrangers en Espagne d’ici 2028.

Fort de ces chiffres et de nombreux autres, les fonds de capitaux internationaux et nationaux ont décidé d’accroître leurs investissements dans le secteur du tourisme ces dernières années, en particulier depuis 2014, et surtout dans l’hôtellerie.

Alors que certaines entreprises étaient entrées sur le marché pendant la crise économique, aujourd’hui, de nouvelles sociétés de gestion de capital sont arrivées, prêtes à investir dans l’amélioration des propriétés, tant dans le segment urbain que dans le segment des vacances.

Les fonds et les Socimis sont ainsi devenus les nouveaux partenaires du secteur du tourisme espagnol. Ces partenaires ne se limitent pas à injecter de l’argent, mais participent également à la gestion et aux stratégies commerciales.

Évolution de l’investissement hôtelier (2006-2018) en Espagne, en millions d’euros

Source et suite: Hosteltur 

Newsletter

53 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter