( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Gazeley s’implante à Valence avec l’acquisition de 140.000 mètres carrés de parcelle logistique

 -  -  29255


La société de logistique est entrée sur le marché valencien avec l’achat d’une parcelle à Sagunto. L’objectif de la société est d’augmenter son portefeuille de biens immobiliers de 300.000 mètres carrés d’ici 2020. (EjePrime)

Gazeley entre sur le marché valencien. L’entreprise, dirigée en Espagne par Óscar Heras, a acheté un terrain logistique de 140.000 mètres carrés à Sagunto (Valence). Ainsi, la Communauté de Valence est devenue la troisième zone d’investissement de l’entreprise après Madrid et la Catalogne.

Il s’agit de la deuxième opération que l’entreprise a conclue cette année, après l’achat d’un terrain de 42.200 mètres carrés à Pinto (Madrid). L’entreprise prévoit de construire un entrepôt clé en main de 19.000 mètres carrés et négocie donc avec des acheteurs potentiels qui pourront décider de l’aménagement intérieur du projet.

La société prévoit d’augmenter son portefeuille de biens immobiliers de plus de 300.000 mètres carrés au cours de cette opération et de promouvoir des plateformes logistiques d’une superficie totale de 120.000 mètres carrés. En ce sens, Heras assure qu’ils ont une “très grande capacité d’investissement avec la mise en place de nouveaux fonds”.

Gazeley a une ” très grande capacité d’investissement “, explique Óscar Heras

En outre, Gazeley prévoit de réaliser deux des projets qu’elle a lancés au cours des premiers mois de l’année. Concrètement, il s’agit d’un entrepôt de 37.500 mètres carrés à Illescas (Tolède) prêt en février, et d’une plateforme logistique de 28.700 mètres carrés qu’elle construit à Valls (Tarragone) en avril.

La société a également terminé la construction d’un entrepôt de 47.200 mètres carrés dans le parc industriel Henares, situé à Guadalajara, et attend les licences d’utilisation pour pouvoir commercialiser l’actif.

Heras a également déclaré que la société ” croit au dernier kilomètre et s’y engage “. En effet, elle a détecté des opportunités sur les marchés de Barcelone et de Madrid pour ce type de logistique. L’exécutif a assuré que le projet mis en place dans la capitale catalane est situé dans une zone ” très privilégiée “, tandis que dans la capitale espagnole, il a deux emplacements ” dans la M40 “.

L’entreprise prévoit de livrer trois plateformes logistiques situées à Tolède, Guadalajara et Tarragone

“Nous ne connaissons pas le modèle optimal de logistique du dernier kilomètre, a dit M. Heras, mais la demande sera là et les actifs situés dans les villes seront nécessaires.” Ainsi, l’un des objectifs de l’entreprise est de “reconditionner les bâtiments et les terrains obsolètes” afin de pouvoir les dédier à la logistique du dernier kilomètre.

A ce jour, Gazeley détient 8,5 millions de mètres carrés sur les marchés de la France, de l’Allemagne, des Pays-Bas, de l’Espagne, de l’Italie, de la Pologne et du Royaume-Uni. Depuis 2017, la société appartient au groupe LPG, qui possède un portefeuille de biens immobiliers de 75 millions de mètres carrés dans le monde entier.


Source et suite : EjePrime

Newsletter

29 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter