( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Grenade deviendrait-elle la “nouvelle Oxford” ?

 -  -  50422


C’est en tout cas ce que laisse penser l’intérêt immobilier croissant pour cette ville étudiante, ayant l’une des universités les plus prestigieuses d’Espagne, qui accueille chaque année plus de 54.000 étudiants.

L‘Espagne est aujourd’hui l’un des pays européens qui accueille le plus d’étudiants Erasmus, en particulier les Français qui ont délaissé le pays de Shakespeare pour venir dans celui de Cervantes. Lors de leurs voeux, ces étudiants européens vont se tourner vers l’Université de Grenade, qui se classe devant la Complutense de Madrid et l’Université de Valence. En 2018, ils étaient 1.918 à l’avoir choisie.

Depuis le lancement du programme d’échanges européens Erasmus en 2004, 71.000 étudiants ont foulé le sol de l’Université de Grenade. Des étudiants internationaux, mais aussi beaucoup d’Espagnols qui décident de venir y passer un semestre ou une année. Si bien que ces étudiants rencontrent un problème majeur et pourtant non négligeable: trouver un logement.

Une chambre en résidence pour 460 euros

La plupart des logements disponibles dans la ville d’Andalousie sont convertis en appartements touristiques et leurs prix sont parfois excessifs. N’ayant pas d’autres choix, les jeunes se tournent à nouveau vers le concept des résidences universitaires.

À Grenade, une place en résidence coûte environ 460 euros par mois. Une somme inférieure aux 516 euros moyens demandés pour la location d’un studio ou d’un appartement avec une chambre. Actuellement, les résidences disposent de 2.722 chambres pour plus de 54.000 étudiants. Le calcul est vite fait: les places manquent.

Le boom des résidences universitaires 

Les promoteurs immobiliers ont bien saisi tous les avantages qu’offre la ville de Grenade. Ils ont donc décidé de la convertir en la “nouvelle Oxford”, cette université britannique jouissant d’une excellente réputation mondiale sur tous les points.

D’ici 2020, neuf nouvelles résidences universitaires devraient voir le jour, soit un total de 1.655 places supplémentaires. L’une d’elles est actuellement en cours de construction. Il s’agira de la sixième résidence universitaire la plus grande du pays.

Et ces nouvelles résidences seront assez avant-gardistes puisque certaines d’entre elles proposeront des appartements et non de simples chambres. Un concept qui attirera sans doute les étudiants étrangers souvent prêts à débourser entre 700 et 1.000 euros par mois pour leur logement.

 

Camille Sánchez

Newsletter

50 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter