( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Guide pour acheter une maison malgré la crise du coronavirus

 -  -  48746


Seules les opérations extrêmement urgentes seront clôturées devant un notaire. (idealista/news)

La crise sanitaire et économique provoquée par le coronavirus en Espagne a paralysé des milliers de ventes de maisons. Seules les opérations dont l’acte hypothécaire est d’une extrême urgence seront signées devant un notaire. Et pour ceux qui recherchent un nouveau logement, c’est le moment de contacter les vendeurs et de résoudre les doutes sur le bien souhaité.

Vous trouverez ci-dessous un guide pour l’achat d’une maison et un autre pour l’achat avec un prêt hypothécaire avec les conseils d’idealista/hipotecas :

Acheter une maison en pleine crise du coronavirus

  • Les portails immobiliers sont encore 100% disponibles dans tous leurs formats (web, mobile, apps). C’est donc le moment idéal pour profiter de tous leurs avantages (photos, descriptions, détails, etc.) et faire une liste des biens qui vous plaisent ou vous intéressent. Vous pouvez utiliser des outils pour enregistrer vos recherches et vos favoris.
  • Vous pouvez contacter les vendeurs, il est d’ailleurs fortement recommandé de le faire. Bien que vous ne puissiez pas visiter l’appartement, vous pouvez résoudre des doutes qui vous permettent de mieux connaître le bien : l’agence immobilière ou le propriétaire peut vous envoyer plus de photos, clarifier l’état du bien ou sa disponibilité, vous donner plus d’informations qui ne sont pas détaillées dans l’annonce… même si le prix est négociable.
  • Si vous contactez également une agence immobilière, celle-ci peut vous indiquer d’autres biens immobiliers qui ressemblent à ce que vous recherchez.
  • Si vous êtes vraiment intéressé, allez plus loin en prenant connaissance de toutes les caractéristiques du bien : vous pouvez prendre une simple note informative de la propriété, vous renseigner sur les frais de communauté ou si elle a des versements actuels ou prévus, etc.
  • Si vous ne connaissez pas bien la région, vous pouvez vous renseigner à son sujet : quels sont les services publics dont elle dispose, les gymnases, les transports, les supermarchés… L’environnement est un élément fondamental dans la décision d’acheter un bien.
  • Découvrez ce que l’achat implique, non seulement le paiement mais aussi la part de l’hypothèque (nous en parlerons plus tard), le coût du déménagement, l’achat de meubles, la remise en état si nécessaire…
  • Il est important de savoir que, si l’achat de la maison est fait sans hypothèque, il est possible d’éviter de la signer devant un notaire : l’achat d’une maison peut être fait dans un document privé et ensuite être rendu public (devant un notaire). Elle n’est toutefois pas recommandée en raison des garanties et de la sécurité moindres qu’offre un accord entre parties sans l’intervention d’un notaire, mais elle peut être temporaire jusqu’à ce qu’elle soit élevée au rang d’acte public.

Acheter une propriété avec une hypothèque en pleine crise du coronavirus

  • Utilisez un simulateur pour déterminer le quota le plus adapté à vos besoins.
  • Vous pouvez comparer les différentes offres des banques, et même faire une demande en ligne pour savoir si la banque accordera votre prêt hypothécaire. Mais n’oubliez pas que les banques ne donnent pas d’approbation valable à 100 % tant qu’elles n’ont pas vérifié tous vos détails à l’aide de documents et que la propriété n’a pas été évaluée. Beaucoup n’ont même pas de prix de départ, mais font du sur mesure en fonction de chaque client.
  • Que vous ayez déjà convenu de la propriété ou que vous n’ayez pas encore choisi un appartement précis, vous pouvez entamer une demande de prêt hypothécaire. Des services tels que idealista/hipotecas vous permettent d’envoyer la demande à plusieurs banques sans vous déplacer, sans frais ni engagement, et cela peut vous aider à gagner du temps. Vous pouvez même parler aux directeurs de banque à distance, afin qu’ils vous aident à mieux comprendre leurs offres et à les comparer.
  • Les évaluateurs travaillent toujours, même s’ils ont certaines limites lorsqu’ils visitent les propriétés. Ainsi, si vous avez déjà choisi une banque, vous pouvez avancer dans cette partie du processus, qui prend généralement quelques jours.
  • Enfin, la formalisation : c’est la partie où le processus est actuellement le plus bloqué, d’une part, parce que la plupart des banques exigent l’ouverture de comptes et la signature d’autres documents qui ne disposent pas d’un processus numérique à distance, et d’autre part parce que les notaires ne peuvent agir qu’en cas d’urgence avérée, et toujours sur rendez-vous.

“Malgré la situation confinée dans laquelle nous vivons, nous pouvons faire beaucoup de choses depuis chez nous pour avancer dans la recherche d’un nouveau logement ; il suffit de profiter des outils et des professionnels disponibles”, déclare Juan Villén, responsable d’idealista/hipotecas.


Source et suite : idealista/news

Newsletter

48 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter