( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Kennedy Wilson tente de vendre Puerta del Sol 9 pour 90 millions grâce au Plan Spécial

 -  -  37582


Kennedy Wilson cherche à spéculer à Puerta del Sol, mais il doit d’abord “régler” quelques détails. (idealista/news)

Le fonds d’investissement américain a commencé à déplacer ses actifs sur la célèbre place de Madrid dans le but de les vendre pour 90 millions d’euros, selon des sources proches de l’opération. Pour réaliser la vente à ce prix, le groupe doit disposer du Plan Spécial qui lui permettra d’en changer l’usage en commercial et ainsi justifier la plus-value de 60 millions d’euros. Fin décembre dernier, la mairie de Madrid a manifesté son intention de débloquer la situation du bâtiment, paralysé depuis quatre ans en raison d’un blocus administratif.

Ce serait la deuxième fois que Kennedy Wilson explore la vente de l’actif. Selon les mêmes sources, le fond a déjà tenté de le vendre un an et demi après l’avoir acheté pour 30 millions d’euros. A l’époque, il demandait 55 millions d’euros sans avoir procédé à aucune amélioration de la propriété.

Le prix de vente de l’actif a ensuite eu un impact sur le secteur immobilier, car il avait des problèmes structurels, une distribution très complexe, des murs porteurs et des structures en bois en mauvais état qui ont failli pousser le conseil municipal de la capitale à le déclarer en ruine, ce qui aurait conduit à la réalisation de grands travaux de renforcements et l’évacuation de tout le bâtiment.

Or, selon les experts consultés par idealista/news, avec cette nouvelle situation “il ne sera pas nécessaire pour Kennedy Wilson de fermer le bail des locaux commerciaux avant de vendre l’actif, puisque le Plan Spécial le réévaluerait à hauteur de 90-100 millions d’euros”. Selon ces sources, le fond pourrait demander entre 2 et 3 millions d’euros par an pour la location de la partie commerciale,  soit 3.800 m2 répartis sur trois étages. “Pour l’ensemble de la propriété, ils pourraient demander un loyer de 4 millions d’euros par an”.

Source et suite : idealista/news

Newsletter

37 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter