( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

La Banque d’Espagne rejette la limitation du prix de location

 -  -  30431


Dans son rapport annuel, l’institution dirigée par Pablo Hernández de Cos appelle à des politiques visant à accroître l’offre de logements loués. (Eje Prime)

La Banque d’Espagne ne voit pas d’un bon oeil la limite du prix des loyers. Selon le rapport annuel de 2018 publié le 28 mai dernier, la Banque d’Espagne refuse que les administrations limitent le prix des loyers et affirme que des politiques publiques sont promues pour développer l’offre de logements locatifs.

La principale institution bancaire du pays répond à la limitation préconisée la semaine dernière par la Generalitat de Catalogne.

Par ailleurs, l’institution dirigée par Pablo Hernández de Cos souligne dans son rapport que les conditions d’accès au marché du logement se sont durcies, en particulier pour les plus jeunes, qui se voient conditionnés par le chômage et “les rotations excessives du travail “.

Dans ce sens, le document indique que les loyers ont augmenté depuis 2014, bien que cela ne se reflette pas dans l’Indice des Prix à la Consommation (IPC) des loyers, car les informations sur les nouveaux ajouts au parc de logements n’y figurent pas

En tout état de cause, la Banque d’Espagne ne croit pas que le pays se trouve dans la même situation que celle de “l’avant la crise”, car à ce moment-là, les prix avaient augmenté dans toutes les villes, dans tous les quartiers et pour tous les types de produits. Aujourd’hui, “on n’assiste pas à une reprise du marché locatif ” dans la périphérie des grandes villes, comme l’indique Europa Press.

Source et suite: Eje Prime

 

 

 

 

Newsletter

30 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter