( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

La Corée du Sud rêve d’une «route de paix» comme celle de Santiago

 -  -  19239


Le président Moon Jae-in a exprimé son souhait lors de la visite du Roi d’Espagne dans son pays. (La Voz de Galicia)

La présence de pèlerins venus de Corée pour faire le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle est en augmentation. Sur les 327.378 personnes qui sont arrivées à l’Obradoiro en 2018, 5.665 avaient la nationalité coréenne. 

Cette fascination pour la route semble être partagée par le président sud-coréen, Moon Jae-in, qui a dit hier au roi d’Espagne que son pays «rêve» un jour de rétablir la paix avec son voisin du nord en établissant dans la zone démilitarisée un chemin que les citoyens du monde entier pourraient suivrent, comme c’est le cas sur la route de Santiago en Espagne.

Moon a exprimé ce désir lors du discours qu’il a prononcé au cours du dîner, oú lui et sa femme, Kim Jeong-suk, étaient conviés à l’occasion de leur première visite dans le pays

Les bonnes relations bilatérales existantes et la coopération dans de nombreux domaines ont été mises en évidence par le président sud-coréen, qui a assuré que les citoyens de son pays sont «fascinés» non seulement par la Route de Santiago, mais aussi par l’Espagne tout entière. Presque un demi-million de sud-coréens sont venus visité le pays l’année dernière.

Il a ajouté qu’au cours des cinq dernières années, 23.000 Coréens sont passés par le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle d’Espagne, culminant avec l’image de l’apôtre qui se trouve dans la cathédrale Saint-Jacques-de-Compostelle. 

C’est à ce moment précis qu’il a affirmé que, lorsque la réconciliation sera rétablie entre les deux Corées, il souhaiterait établir une voie de paix dans la zone démilitarisée qui traverserait la ceinture de la péninsule. « Nous rêvons, a-t-il ajouté, que des citoyens du monde entier viennent marcher». Pour réaliser la paix dans la péninsule, il peut compter sur le soutien continu de l’Espagne.

Moon, comme il l’a fait lors d’une réunion précédente avec Felipe VI, a salué le leadership du Monarque espagnol dans un pays dont il a souligné la “créativité et le développement économique dynamique”, tout en soulignant qu’il disposait de passerelles de coopération entre l’Europe et l’Amérique latine. 

Lors de sa rencontre avec le roi, il a expliqué que tous deux étaient d’accord sur la nécessité de renforcer la coopération pour faire face à la quatrième révolution industrielle, de travailler ensemble dans des pays tiers dans des secteurs tels que la construction et les infrastructures, de promouvoir davantage le tourisme et relever ensemble des défis mondiaux tels que le changement climatique. «Il y aura, a prédit le président de la Corée du Sud, bien plus d’années d’alliance».

Au cours de la première moitié de l’année, plus de 3.000 pèlerins d’origine coréenne sont arrivés à Santiago. A noter qu´en janvier et février, c’était la nationalité la plus importante.

Source et suite : La Voz de Galicia 

Newsletter

19 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter