( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

La France attribue à la CAF un projet de 700 millions d’euros

 -  -  19311


La SNCF a choisi le constructeur ferroviaire espagnol pour réaliser un projet d’une valeur de 700 millions d’euros.

Ce dernier prévoie la fourniture de 28 unités ferroviaires destinées aux lignes moyenne et longue distance reliant Paris à Clermont-Ferrand, ainsi que Paris à Toulouse en passant par Limoges. Le contrat entre les deux groupes peut monter jusqu’à 75 unités maximum; dont 15 d’entre elles circuleraient entre Bordeaux et Marseille.

La création de “plusieurs centaines” d’emplois

CAF, Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles, va construire ces trains sur deux sites. Dans son usine principale de Beasain dans la province de Guipuzcoa, mais aussi dans celle de Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées.

Dans cette dernière, l’un des principaux concurrents d’Alstom va investir 30 millions d’euros pour adapter les installations. Cet investissement a été un argument de poids qui a permis au comité des engagements de la SNCF de choisir le groupe basque.

Selon ses calculs, CAF va créer environ 250 emplois professionnels pour répondre à la mission en termes de qualité et de livraison. Elle générerait également “plusieurs centaines” d’emplois indirects, à la fois dans ses installations et chez ses fournisseurs.

 

Camille Sánchez

 

Newsletter

19 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter