( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

La mise en quarantaine des touristes étrangers menace la viabilité de nombreuses entreprises touristiques

 -  -  781323


La décision du Gouvernement d’imposer 14 jours d’isolement à chaque voyageur étranger qui met le pied en Espagne – tant que dure l’état d’alerte – a tiré la sonnette d’alarme dans le secteur du tourisme. (idealista/news)

Les entrepreneurs estiment que cette mesure sera mortelle pour leurs entreprises, tandis que Bruxelles demande que des “critères scientifiques et épidémiologiques” soient appliqués à tous les pays qui appliquent cette quarantaine, selon Expansión.

Les compagnies aériennes, les hôtels et les restaurants sont les secteurs les plus touchés par la crise du coronavirus et tous attendent de pouvoir rouvrir leurs portes dès que possible. Les plus optimistes pensaient non seulement à attirer le touriste national, mais aussi le voyageur international. Mais la quarantaine imposée à ces derniers lorsqu’ils mettent le pied en Espagne a mis fin à tout projet visant à attirer les clients étrangers.

Cette mesure a pris les entrepreneurs par surprise, ils reprochent au Gouvernement de ne pas les avoir avertis sur un sujet si important. En ce sens, la grande majorité s’attend à ce que les 14 jours d’isolement imposés par l’exécutif fassent fuir les touristes internationaux qui pourraient envisager de se rendre en Espagne dans un avenir proche.

“Si cette annonce de quarantaine est prolongée, elle sera mortelle pour l’Espagne”, déplore le vice-président exécutif d’Exceltur, José Luis Zoreda, dans des déclarations à Expansión. Les entrepreneurs sont en colère non pas tant à cause de la mesure – ils comprennent qu’elle est basée sur et soutenue par des experts – mais à cause de l’absence d’un avertissement préalable au secteur du tourisme.

La mesure, annoncée par le ministère de la Santé et publiée au BOE, établit que les étrangers qui visitent l’Espagne doivent subir une quarantaine obligatoire de 14 jours à leur arrivée à partir du vendredi 15 mai, et tant que l’état d’alerte continue. Cet isolement aura lieu dans le logement contracté lors de leur séjour en Espagne et ils ne pourront le quitter que pour aller faire des courses, jeter les ordures et aller chez le médecin ou à la pharmacie.


Source et suite : idealista/news

Newsletter

78 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter