( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

La pandémie de coronavirus n’a pas arrêté l’ouverture de centres commerciaux.

 -  -  1071036


Malgré des restrictions de capacité et même des fermetures complètes (comme dans le cas de la Catalogne), les géants du secteur ont continué d’ouvrir des centres et n’ont pas annulé leurs plans d’ouverture pour l’année prochaine.

En fait, en 2020, jusqu’à huit nouveaux complexes ont été inaugurés, selon les données de l’Association espagnole des centres commerciaux collectées par Voz Pópuli. Cinq des centres commerciaux ont déjà ouvert leurs portes: Bahía Real à Camargo, Cantabrie; Torre Village, à Saragosse; Way Dos Hermanas, Séville; McArthurGlen Designer Outlet, à Malaga; et la première phase du parc commercial Ceamar, à Huelva).

De son côté, l’Alcora Plaza, à Alcorcón et Nova Center, à Barcelone ouvriront avant fin 2020. Enfin, Open Sky, situé à Torrejón de Ardoz (Madrid), prévoit d’achever les travaux tout au long de ce mois de décembre. pour pouvoir élever les aveugles au cours du premier trimestre 2021.

Ces données, ainsi que les ouvertures prévues pour les deux prochaines années, démontrent à quel point le secteur a peu peur de la crise sanitaire et économique provoquée par le coronavirus. En ce sens, il convient de noter que l’AECC estime qu’entre 2020 et 2022, jusqu’à 15 centres commerciaux au total seront ouverts en Espagne. L’année prochaine, ce seront neuf complexes qui verront le jour (10 si au final Open Sky n’arrive pas à ouvrir en décembre de cette année) et en 2022 six autres centres commerciaux.

Les bons chiffres concernant les ouvertures interviennent dans un contexte compliqué par la baisse du trafic des utilisateurs dans les centres commerciaux. Selon les données de ShopperTrak (Sensormatic Solutions), l’afflux de visiteurs dans les centres commerciaux espagnols a baissé de 40% en novembre par rapport au même mois en 2019, selon son indice mensuel.

Le problème est que ces données sont très similaires à la diminution cumulée de l’année. En fait, l’afflux a chuté de 34% au cours des 11 premiers mois de 2020, par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données de Shopper Trak. Malgré tout, le secteur espère que Noël et le Black Friday (les données ne sont pas encore collectées) amélioreront ces chiffres dévastateurs pour le «commerce de détail».

Source Idealista News

Newsletter

107 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter