( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

L’achat de maison de luxe à Barcelone par les étrangers s’effondre en 3 ans

 -  -  1123


Les logements de luxe à Barcelone attirent moins l’attention des étrangers. Et cela fait à peine 3 ans que les acheteurs et investisseurs étrangers provoquent une transaction sur deux sur le marché résidentiel de haut standing de la capitale catalane, représentant maintenant 20% des opérations. (IdealistaNews)

Derrière cette baisse notable se cache des facteurs variés. Selon l’agence immobilière Barnes, il s’agit notamment de la montée en puissance des acheteurs nationaux, de l’intérêt suscité par d’autres destinations nationales et européennes (comme par exemple les Baléares, la Grèce et le portugal), de la conjoncture politique et économique globale et le contexte politique de la Catalogne.

Tout cela, explique Elizabeth Hernández, directeur des bureaux de Barnes à barcelone, “a provoqué une baisse de l’intérêt des étranger dans la ville, qui jusqu’à il y a peu de temps, plaçaient Barcelone comme une référence pour les achats et les investissements immobiliers en Europe”.

Habituellement, les étrangers cherchent des logements de luxe comme investissements à court et moyen terme ou bien comme résidence secondaire pour les vacances. Ils prennent entre deux et huit mois à prendre une décision d’acquérir une propriété.

Si l’on prend en compte les dernières données du marché, on découvre que les britanniques et les français continuent d’être comptés comme les principaux acheteteurs de logements de haut standing en Espagne. Ils détiennent 25% des achats, tandis qu’on compte 60% pour les autres européens. Les 15% restants sont des vedettes nord-américaines, chinoises et russes.

L’étude de Barnes porte sur les zones les plus demandées, notamment Pedralbes, les environs du parc Turó, Sarrià-Sant Gervasi et Eixample. Dans les environs de la ville, les zones de Sitges ou de Sant Andreu de Llaveneres se distinguent comme des marchés côtiers, qui offrent un large éventail de propriétés de luxe pour les acheteurs locaux et étrangers.

Source et suite: IdealistaNews

 

 

 

Newsletter

bookmark icon

Newsletter