( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Le «build-to-rent» résiste à Covid-19: 600 millions d’euros au premier semestre

 -  -  43334


Les logements locatifs ont enregistré une augmentation de la demande en raison de l’évolution des modèles sociodémographiques et des obstacles économiques à l’achat d’une propriété.

Le «build-to-rent» résiste à Covid-19: 600 millions d’euros au premier semestre Le build-to-rent est venu pour rester dans le secteur immobilier espagnol. L’habitation locative a réalisé un chiffre d’affaires de 600 millions d’euros au premier semestre, malgré la paralysie du marché dans les premiers mois de la pandémie en Espagne, selon une étude de JLL.

En 2019, le segment a levé 1,7 milliard d’euros. «Si la situation avec la pandémie ne s’aggrave pas, le secteur terminera l’année avec des données d’investissement supérieures à 2019», prédit Emilio Portes, directeur de la zone quantitative & gestion des risques en Europe, Moyen-Orient et Afrique (Emea) chez JLL.

Portes affirme que la pandémie a eu un impact quasi nul sur le build-to-rent et que le segment s’est positionné comme l’un des secteurs les plus résilients à la pandémie, même avec les grandes questions de développement et de délais de livraison. des projets. Le «build-to-rent» clôturera l’année avec le même investissement qu’en 2019, malgré la pandémie..

 

Source et suite Ejeprime

Newsletter

43 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter