( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Le Conseil Régional et les tour-opérateurs portugais souhaitent disposer de plus de connexions aériennes

 -  -  3255


Lisbonne, 29 oct. (EP) Le Conseiller au Tourisme et au Sport du Conseil Régional, Francisco Javier Fernández, a participé aujourd’hui à une réunion avec une dizaine de tour-opérateurs portugais, avec lesquels il a coïncidé quant à l’importance de disposer de plus de connexions aériennes entre les deux destinations, ainsi que de compléter l’offre ‘plage et soleil’ grâce à une offre plus culturelle et relative à des villes moyennes. Le Conseiller l’a ainsi indiqué au cours de déclarations auprès des journalistes, à la sortie d’une rencontre tenue à Lisbonne, où se mène à bien une série d’actions promotionnelles et de réunions avec le secteur portugais, puis a rencontré l’Ambassadeur d’Espagne au Portugal, Juan Manuel de Barandica y Luxán. Les tour-opérateurs présents lors de la réunion ont été les suivants : Trapsatur, Nortravel, Geostar, Top Atlántico, Mundicolor, E-Destinos, Viagens Abreu, Le Ski et Sporski. “Nous avons coïncidé quant à quelques besoins tels qu’améliorer la promotion de l’Andalousie, la formation des agents afin qu’ils puissent mieux connaître la destination, l’ampleur de l’offre et sa complémentarité en matière de segments”, a souligné Fernández suite à une réunion “productive”, au cours de laquelle son Service a exposé les grandes lignes à développer dans les années à venir. Le secteur portugais a mis en avant le besoin de créer de nouvelles lignes aériennes reliant l’Andalousie orientale au nord du Portugal. Ainsi, a souligné Fernández, l’éventail des touristes arrivant en Andalousie peut être élargi, puisqu’actuellement, le tourisme dans le pays voisin est plus axé sur Huelva, Séville et Málaga. En outre, Fernández a recueilli l’offre du secteur touristique portugais consistant à disposer d’infrastructures touristiques dans des villes moyennes patrimoniales, comme la région de Jaén. “Le grand centre touristique atteint Huelva et l’Algarve, nous allons tâcher de Monter vers le nord du Portugal et d’aller vers l’est, vers la région d’Almería et de Grenade”, a-t-il expliqué. “Nous avons la possibilité de grandir, nous disposons de beaucoup d’attraits mais nous devons les exhiber davantage. Tel est le chemin à suivre”, a souligné le Conseiller, qui a souhaité mettre en avant l’offre de ski à Sierra Nevada. “Il existe une génération portugaise qui a commencé à skier et ne connaît pas Sierra Nevada. Nous devons nous adresser à cette génération”, a-t-il conclu. Par ailleurs, le Directeur Général de Viajes Abreu –le tour-opérateur le plus important au Portugal, avec 150 bureaux–, Diamantino Pereira, a demandé au Conseiller d’inclure l’accroissement des connexions aériennes dans son agenda politique. “Il s’agit de bien y penser. Le chemin de fer n’est pas si facile, mais nous pouvons arriver à un accord avec les compagnies aériennes”, a-t-il signalé. En outre, il a mis en avant le poids historico-culturel de Grenade, Cordoue et Séville, un segment dont il est nécessaire de poursuivre l’exploitation, outre l’offre ‘plage et soleil’ et a indiqué que le profil des touristes portugais est celui de personnes qui aiment jouer au golf, à pouvoir d’achat élevé ; un tourisme familial qui va du mois de juin à celui de septembre, et un autre tourisme de circuit, “toujours à la mode”. DONNÉES L’Andalousie accueille près de 200.000 portugais qui la visitent tous les ans, il s’agit de la destination touristique préférée pour 18% des portugais. Ainsi, la communauté andalouse est la première destination en matière de nuitées et voyageurs logeant dans les hôtels, d’après les données de l’INE. En 2014, l’Andalousie a accueilli 190.000 touristes portugais, soit 14,4% de plus. Depuis le début de l’année, concrètement jusqu’au mois d’août, elle a déjà accueilli 146.000 touristes portugais, 3,6% de plus. En ce qui concerne les nuitées, elles se sont élevées l’année dernière à 540.000 (+33,5%) et, jusqu’au mois d’août dernier, le chiffre atteint déjà 430.000, ce qui représente un accroissement de 6,3%. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

3 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...

Newsletter