( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Le coronavirus donne des ailes aux bureaux «flex» pour diversifier les risques

 -  -  1291340


La crise provoquée par le Covid-19 peut conduire les entreprises à parier sur ce type d’espace en raison de la réduction des risques que cela comporte en ayant des contrats plus courts.

Le coronavirus donne des ailes aux bureaux «flex» pour diversifier les risques Flex gagne en attractivité grâce au coronavirus. Dans une société où le paiement par répartition se généralise, la crise provoquée par le Covid-19 pourrait conduire cette tendance à la location de bureaux.

Les entreprises peuvent considérer les espaces de travail flexibles comme une alternative attrayante qui leur permet de diversifier les risques et de pouvoir prendre des décisions plus rapidement.

Le ralentissement économique connu le mois dernier, qui a conduit de nombreuses entreprises à déposer des dossiers de réglementation du travail temporaire (Erte), ajouté à l’isolement obligatoire pour la majeure partie de la population, a entraîné la vacance des bureaux pendant que leurs locataires ils doivent continuer à payer les loyers.

En ce sens, le PDG de Merlin, Ismael Clemente, a expliqué au cours d’un webinaire organisé par EjePrime que les entreprises “se sentiront désormais plus tentées de se lancer dans le flex, car le contrat va de mois en mois et cela supprime des coûts fixe à garantir.

Source et suite Ejeprime

Newsletter

129 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter