( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Le marché de l’immobilier dans les Iles Canaries

 -  -  39344


Gran Canaria

Situation générale

Les marchés de vacances sont dans une situation stationnaire en attendant de retrouver le dynamisme amorcé en 2017, porté par la baisse des

il domine l’extérieur et est largement paralysé en 2020. De plus, il y a un plus grand intérêt pour les espaces ouverts, les terrasses et les jardins ou balcons.

Prix

Les prix sont stabilisés dans l’offre primaire et secondaire. Les marchés de la première et de la deuxième résidence maintiennent des tendances différentes. La résidence habituelle est absorbée à un rythme suffisant, tandis que le maintien du niveau des prix réduit la demande de vacances, principalement étrangère. Marché locatif de vacances inexistant sur le territoire.

GRAN CANARIA II
Les municipalités comprises

Agaete, Gáldar, Santa María de Guía de Gran Canaria, Moya

Situation générale

Les marchés affichent des améliorations par rapport au dernier trimestre 2020 après le blocus et les restrictions, bien que très loin des niveaux connus à partir de 2016. La demande de maisons individuelles avec jardin et de maisons multifamiliales avec terrasse est en croissance.

Prix

Les prix des constructions neuves se stabilisent et ceux des logements anciens progressent légèrement après des baisses comprises entre 5% et 15% en 2020. Les marchés de la première et de la deuxième résidence maintiennent des dynamiques différentes, les prix des logements habituels ont modérément baissé. Des loyers en nette hausse ces 12 derniers mois, des prix entre 10% et 20% plus élevés.

GRAN CANARIA III
Les municipalités comprises

San Bartolomé de Tirajana, Mogán, Aldea de San Nicolás

Situation générale

Le marché a enregistré une paralysie importante depuis 2020 qui a interrompu le cycle de croissance amorcé en 2016, tiré par la demande étrangère.

Prix

Des baisses ont été enregistrées sur les segments du neuf et de l’ancien après des baisses comprises entre 5 % et 15 % en 2020. Les marchés de la première et de la deuxième résidence maintiennent une dynamique similaire. Loyers en baisse au cours des 12 derniers mois, prix entre 5% et 10% inférieurs.

Tenerife

TENERIFE NORTE
Les municipalités comprises

Santa Cruz de Tenerife, EL Rosario, Buenavista del Norte, Los Silos, Garachico, Icod de los Vinos, la Guancha, San Juan de la Rambla, Los Realejos, Puerto de la Cruz, La Orotava, Santa Úrsula, La Victoria de Acentejo, La Matanza de Acentejo, El Sauzal, Tacoronte y San Cristóbal de La Laguna.

Situation générale

Marchés de vacances notamment paralysés, avec de très légers signes de revitalisation pour le moment. Les acheteurs étrangers attendent des ajustements pour prendre des décisions d’achat.

Prix

Les prix se sont stabilisés dans le neuf et en légère baisse dans l’occasion après des baisses de moins de 5 % en 2020. Les marchés de la première et de la deuxième résidence se comportent de manière inégale ; la première résidence est maintenue, l’agglomération maintient les prix, voire augmente ; celui de résidence secondaire, en légère baisse. Loyers en baisse au cours des 12 derniers mois, entre 5% et 10%.

TENERIFE SUR
Les municipalités comprises

Candelaria, Arafo, Güímar, Fasnia, Arico, Granadilla de Abona, San Miguel de Abona, Arona, Adeje, Guía de Isora y Santiago del Teide.

Situation générale

Les marchés locaux affichent des progrès contenus au dernier trimestre 2020 après le confinement et les contraintes. Pour le moment, ils restent à l’écart de l’activité croissante enregistrée à partir de 2016 et très affectée par la difficulté d’accès de l’acheteur étranger non-résident sur l’île.

Prix

Les prix se sont stabilisés dans le neuf et l’occasion après des baisses contenues en 2020. Les marchés de la première et de la deuxième résidence diffèrent dans leur comportement. La résidence habituelle maintient les prix au centre des communes, tandis que la maison de vacances subit l’impact des restrictions d’activité. Baisse des loyers au cours des 12 derniers mois, entre 5% et 10%.

FUERTEVENTURA
Les municipalités comprises

La Oliva, Puerto del Rosario, Antigua, Tuineje, Pájara, Betancuria.

Situation générale

L’activité a été redynamisée dès février 2021 après la paralysie de 2020 avec une demande internationale pratiquement bloquée. L’écart par rapport aux niveaux connus depuis 2016 diminue très lentement.

Prix

Les prix des logements neufs affichent une stabilité, tandis que les prix des logements anciens maintiennent les baisses après des baisses de moins de 5 % en 2020. Les marchés de la première et de la deuxième résidence présentent un fonctionnement unifié. Baisse des prix de location au cours des 12 derniers mois, entre 5% et 10%.

Lanzarote

Les municipalités comprises

Haría, Teguise, Arrecife, San Bartolomé, Tías, Yaiza, Tinajo.

Situation générale

Les marchés des vacances ont connu un ralentissement en 2020 avec une stagnation de la demande. L’acquéreur opte pour de petits appartements ou villas dans un cadre côtier. Le profil des acheteurs n’a pratiquement pas changé et les étrangers parient toujours sur l’île, quoique modérément pour le moment.

Prix

Les prix des logements neufs sont stables, les prix de l’occasion baissent après des baisses de moins de 5 % en 2020. L’évolution des prix est très similaire dans les principaux centres où se concentre l’offre la plus importante de logements de vacances. Les marchés de la première et de la deuxième résidence affichent un comportement similaire. Des prix de location inégalement en baisse au cours des 12 derniers mois, entre 15% et 20%. Des prix de location inégalement en baisse au cours des 12 derniers mois, entre 15% et 20%.

La Gomera

Les municipalités comprises

San Sebastián de la Gomera, Alajeró, Vallehermoso, Valle Gran Rey, Agulo, Hermigua.

Situation générale

Le marché a montré une activité significativement paralysée depuis 2020, avec une détérioration progressive en raison de l’incertitude du moment et des limitations des déplacements.

Prix

Construction neuve en baisse, seconde main stabilisée après des baisses de moins de 5% en 2020 sur pratiquement tous les marchés. Les marchés de la première et de la deuxième résidence enregistrent la même opération. Prix ​​des loyers en hausse ces 12 derniers mois, de l’ordre de 10 %, en raison d’une baisse de l’offre.

La Palma

Les municipalités comprises

Fuencaliente de la Palma, Llanos de Aridane, Los, Tazacorte, Tijarafe, Puntagorda, Garafía, Barlovento, San Andrés y Sauces, Puntallana, Santa Cruz de la Palma, Breña Alta, Breña Baja, Villa de Mazo

Situation générale

Il y a eu une légère réactivation après l’isolement de 2020, en attendant de reprendre le cycle de croissance amorcé en 2018. Un afflux et un taux d’occupation plus faibles ont entraîné une baisse des prix pour récupérer les ventes.

Prix

Ceux de l’ancien en baisse, ceux du neuf se sont stabilisés après des baisses de moins de 5 % en 2020. Les marchés de la première et de la deuxième résidence ont reproduit un comportement uniforme. Des prix de location avec des baisses comprises entre 5% et 20% au cours des 12 derniers mois, selon les marchés.

El Hierro

Les municipalités comprises

Valverde, El Pinar de El Hierro, Frontera

Situation générale

Le marché a enregistré une activité similaire étant donné que le dynamisme des périodes précédentes était faible. Il a été maintenu sans montrer de changements significatifs.

Les prix se stabilisent aussi bien dans les logements neufs que dans les logements d’occasion sans enregistrement d’ajustements. Les marchés de la première et de la deuxième résidence maintiennent une dynamique similaire.

Retrouvez l’intégralité de l’étude en cliquant ici

LCE

Source : Tinsa

Newsletter

39 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter