( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Le marché de l’immobilier sur les Iles Baléares

 -  -  49340


Mallorque

Situation générale

Le marché des vacances de Majorque est lié à un marché étranger à fort pouvoir d’achat. La période 2020 a été caractérisée par un niveau d’activité plus faible, suivi d’une réactivation au cours des premiers mois de 2021. Le marché est parti d’un scénario dans lequel, après plusieurs années de pression à la hausse sur les prix et l’absence de nouvelle promotion, au cours de la période 2019 vu une augmentation de l’activité des promoteurs. Il y a une augmentation de l’intérêt de l’acheteur étranger pour l’acquisition d’une maison de vacances.

Prix

Les prix enregistrent une tendance générale à la stabilisation, il n’y a pas de baisse dans le logement secondaire ou dans la construction neuve ou de seconde main, et certaines localités ont enregistré des augmentations de leurs valeurs moyennes totales. En général, stabilisation des prix, sans ajustements ni augmentations notables. Les locations de vacances ont baissé les prix au cours des 12 derniers mois, d’environ 10 à 15 %.

Minorque

Les municipalités comprises

Es Castell, Sant Lluís, Maó, Alaior, Es Migjorn Gran, Ferreries, Ciutadella de Menorca y Es Mercadal.

Situation générale

Le marché a un niveau d’activité similaire et s’est progressivement redressé à un rythme très modéré depuis l’été dernier. Auparavant, le scénario de marché en 2019 était celui d’une évolution lente, avec des hausses de prix modérées.

Prix

Les prix du produit de vacances enregistrent de légères augmentations, montrant un gradient clair, avec de plus grandes qualités ou un meilleur emplacement des maisons, des augmentations plus importantes, tandis que les maisons défavorisées ne présentent pas de hausses et il y a même des baisses de prix. Les prix de la construction neuve se stabilisent tandis que les prix de l’occasion augmentent.

Ibiza et Formentera

Les municipalités comprises

Sant Joan de Labritja, Santa Eulalia del Río, Eivissa, Sant Josep de sa Talaia, Sant Antoni de Portmany, Formentera

Situation générale

L’activité a été maintenue. Le marché a présenté des comportements différents selon les segments. La demande de maisons isolées à vendre ou à louer à long terme a augmenté, les locations de vacances ont diminué car les touristes ne peuvent pas voyager, et les maisons de vacances dans un bloc ou une maison jumelée ont connu un arrêt des ventes attribuable aux restrictions opérationnelles en général et à la mobilité, avec la l’attente d’une reprise dans les prochains mois.

Prix

De légères augmentations ont été enregistrées, plus prononcées dans les logements isolés que dans les lotissements. Les prix des constructions neuves ont enregistré des hausses et ceux des maisons de vacances d’occasion se sont stabilisés. Les tendances sont différentes dans les résidences principales et secondaires. La première nouvelle résidence a modéré les prix au cours des trois dernières années et ne les a pas modifiés au cours de la dernière année. Des baisses de prix modérées sont enregistrées pour les résidences secondaires anciennes, en fonction de la qualité et de l’âge. Les locations de vacances ont baissé les prix au cours des 12 derniers mois, d’environ 10 %.

Retrouvez l’intégralité de l’étude en cliquant ici

LCE

Source : Tinsa

Newsletter

49 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter