( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Le Mobile World Congress annulé : 28.000 chambres d’hôtel à la poubelle

 -  -  701107


L’épidémie de coronavirus a alerté les entreprises et, pour des raisons de sécurité, elles se sont retirées de l’événement. Les appartements touristiques de Barcelone vont perdre 14 millions d’euros de recettes. (Hosteltur)

L‘annulation tant redoutée du Mobile World Congress de Barcelone a finalement été annoncée mercredi et cela signifie que les 28.000 chambres d’hôtel qui avaient été réservées par les participants seront vides. En raison de l’épidémie de coronavirus, plus de 20 entreprises technologiques avaient décidé de ne pas participer à l’événement qui se devait se dérouler du 24 au 27 février. Le patronat APTUR assure que les appartements touristiques vont perdre 14 millions d’euros.

GSMA, organisateur de l’événement, allait annoncer vendredi si le MWC se tiendrait toujours ou non, mais vu l’ampleur des entreprises qui confirmaient leur départ, une réunion d’urgence a eu lieu mercredi à midi. En principe, il avait été décidé de poursuivre comme prévu. Cela a conduit l’Association des hôtels de Barcelone (Gremio Hoteles) à organiser une conférence de presse à 18 heures pour exprimer sa satisfaction, étant donné que 70 % des places de la ville étaient réservées pour le congrès. Près de deux heures plus tard, l’événement a été annulé.

Il y a quelques jours, l’entité qui regroupe les hôtels de Barcelone avait annoncé que sur les 40.000 chambres d’hôtel disponibles à Barcelone, l’organisation du méga-congrès en avait réservé 28.000 par le biais de Bnetwork, l’agence officielle engagée par GSMA.

L’Association des appartements touristiques de Barcelone (Apartur) a averti ce mercredi que l’annulation du Mobile World Congress (MWC) va générer des “pertes importantes” pour le secteur, puisque cet événement a coûté environ 14 millions d’euros, soit 4% du chiffre d’affaires de l’année, selon leurs estimations.

Le président de cette association patronale, Enrique Alcántara, a expliqué que le Mobile World Congress était un événement qui bénéficiait aux appartements touristiques “pour sauver la basse saison”. De plus, Alcantara a déclaré que cette édition de la MWC “a été très forte, avec un taux de réservations bien supérieur à celui de l’année dernière”, donc “le coup est très dur”, a-t-il avoué.


Source et suite : Hosteltur

Newsletter

70 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter