( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Le prix des logements de luxe va baisser de 20 % après la crise du coronavirus

 -  -  54773


Les résidences secondaires seront les actifs qui souffriront le plus de la baisse des prix due à la réduction de la demande. À Barcelone et à Madrid, la contraction peut atteindre 10 %. (EjePrime)

Le luxe sera moins cher. Le prix des logements de luxe peut baisser jusqu’à 20 % selon la zone où se trouve la propriété. Les chutes les plus importantes se concentreront sur les zones de vacances et les résidences secondaires, comme la Costa Brava, selon une étude de l’agence immobilière Barnes présentée ce lundi.

D’autres endroits comme la Costa del Sol subiront des contractions allant jusqu’à 15 %, tandis que les maisons de luxe moins demandées à Barcelone et à Madrid seront moins chères de 5 à 10 % après la crise du coronavirus.

Le président de la société, Thibaut de Saint-Vincent, a assuré qu’il était “optimiste” quant à l’avenir du marché résidentiel de luxe et qu’il prévoyait une reprise de la demande et des prix au cours du second semestre.

Le directeur de Barnes Madrid, Christophe Chevallier, a expliqué qu’après l’état d’alerte, il y aura des opérations débloquées, qui auraient dû être faites juste avant la pandémie. D’autre part, la société de conseil Monica Resino, a souligné que l’offre sera divisée entre ceux qui peuvent attendre pour vendre et ceux qui ont besoin de liquidités et de désinvestissements rapides, ce qui fera baisser le prix.


Source et suite : EjePrime

Newsletter

54 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter