( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Le télétravail gagne du terrain dans l’attente d’un changement de culture organisationnelle d’entreprise

 -  -  45469


Le télétravail a été la bouée de sauvetage d’un grand nombre d’entreprises en confinement total, mais on se demande maintenant si ce sera une bonne formule adaptée à la nouvelle normalité. Une étude réalisée par CBRE en collaboration avec DCH – Organisation internationale montre que le télétravail est là pour rester chez les travailleurs, mais qu’il doit encore internaliser la culture organisationnelle des entreprises.

Ainsi, plusieurs enquêtes menées auprès de représentants de plus de 300 entreprises (de plus de 3800 salariés) par vagues successives entre avril et juin révèlent une conclusion concluante: malgré l’expérience limitée ou inexistante du travail à distance de la plupart des répondants (environ sept répondants sur dix), 80% affirment qu’ils continueront à télétravailler à domicile au moins un jour par semaine lorsque la normalité reviendra.

«Malgré la situation de confinement, l’expérience de travail a été positive pour les travailleurs et une plus grande augmentation de la productivité y est perçue. Dans tous les cas, l’alternance d’un modèle de présence physique dans les bureaux avec télétravail entre un et trois jours est prévue, en fonction de l’organisation et de ses processus », explique Rubén Carreño, responsable du conseil à CBRE. «Cette flexibilité permettra à l’employé de travailler à partir de différents lieux, mais toujours dans des environnements convenablement conditionnés, pour assurer la sécurité et la productivité des employés, et cela inclut également les bureaux, qu’ils soient traditionnels ou flexibles, comme les centres d’affaires ou les coworkings», ajoute-t-il.

En fait, l’étude révèle que, bien que le télétravail soit associé au travail à domicile, environ la moitié de ceux qui ont participé envisageraient de le faire à partir d’espaces de coworking ou d’espaces flexibles proches de leur domicile.

Les limites actuelles du télétravail
Dans tous les cas, l’étude montre que le télétravail n’est pas sans défis, certains logistiques, tels que ne pas disposer de l’équipement nécessaire pour télétravailler efficacement ou le manque d’espace ou d’environnement; et d’autres, liés à la collaboration et à l’interaction qu’un bureau peut offrir au personnel. Ainsi, la coordination à distance avec les collègues est une limitation pertinente à laquelle sont confrontés 75% des répondants.

Source et suite Idealista

Newsletter

45 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter