( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

L’Église investit dans le secteur immobilier: 59,8 millions d’euros dans 381 projets par an.

 -  -  34345


L’institution a reçu 122,5 millions d’euros pour des activités immobilières, financières et économiques diverses. (EjePrime)

L’église s’engage dans le secteur immobilier. L’institution a investi 59,8 millions d’euros par an dans 381 projets de construction, de conservation et de réhabilitation des bâtiments en 2017, comme l’indique le rapport annuel sur les activités de l’Église catholique en Espagne, présenté récemment.

L’investissement enregistré cette année est inférieur de 15,9% aux données de 2016, lorsque l’institution avait alloué 71,1 millions d’euros pour développer 373 projets. Au total, au cours des six dernières années, ce chiffre s’élève à 416,7 millions d’euros.

En 2017, le montant alloué aux programmes de réhabilitation de 331 projets s’élevait à 45,2 millions d’euros. Pour sa part, la construction de cinquante nouveaux temples a nécessité un investissement de 14,6 millions d’euros. Au total, le coût de la conservation des bâtiments représentait, pour 65% des diocèses, plus du tiers de leurs dépenses ordinaires. Le reste des ressources a été alloué à des actions pastorales et sociales, à la rétribution du personnel du clergé et des laïcs et à des contributions à des centres de formation, entre autres.

L’Église a investi 14,6 millions d’euros pour la construction de cinquante temples

Au total, l’Église possède 3.111 biens immobiliers d’intérêt culturel. La majorité de ces actifs, 418 au total, sont situés en Andalousie, suivi de Castilla La-Mancha, avec 299 bâtiments, et de l’Aragon, avec 288. Selon le rapport, la plus haute catégorie de protection envisagée dans la loi sur le patrimoine historique est celle de l’Église.

Ces propriétés génèrent un impact socio-économique dans la région, en raison de sa grande valeur culturelle et de sa attrait touristique, ainsi que du produit intérieur brut espagnol. L’Église chiffrera le montant à 22.620 millions d’euros et veillera à la création de 225.000 emplois de manières directes, indirectes et induites.

L’Église reçoit également un revenu pour l’exploitation de ces bâtiments. Au total, l’institution a reçu 122,5 millions d’euros correspondants aux activités immobilières, financières et économiques diverses. Ces revenus représentent 13% de leurs ressources, les contributions volontaires des fidèles étant la plus grande source de revenus de l’entité.

Source et suite: EjePrime

Newsletter

34 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter