( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

L’enjeu de la Responsabilité Sociale des Entreprises

 -  -  31356


Mujeres Avenir revendique la Responsabilité Sociale des Entreprises comme une partie vitale de ces dernières. Les critères de la Responsabilité Sociale des Entreprises sont valorisés par 74% des consommateurs au moment d’acquérir un produit ou un service, selon les dernières études.

María Luisa de Contes, secrétaire générale du groupe Renault, a souligné que “les organisations doivent protéger toute la chaîne de valeur: employés, fournisseurs, clients, communauté, secteur public, autres entreprises, organisations de la société civile et environnement “.

Les orateurs de cette journée étaient des femmes ayant une grande expérience et connaissance des entreprises: María Luisa de Contes, secrétaire générale du Groupe Renault, Marie-Béatriz Alario, responsable du développement des affaires chez AIR FRANCE-KLM DELTA en Espagne, Rebeca Ávila, responsable de la Responsabilité Sociale des Entreprises pour le sud de l’Europe des hôtels Accor, Ana Ribó, partenaire de la procédure d’Arbitrage et des Litiges de Pérez-Llorca et de Patricia Crespo, Directrice de “EFEminista.com” dans l’agence de presse EFE.

L’importance particulière en terme de Responsabilité Sociale des Entreprises espagnoles et françaises a été le théme central de la conférence de l’association d’amitié hispano-française Mujeres Avenir (www.mujeresavenir.com), organisée en collaboration avec l’ambassade de France, et le Ministère de l’égalité, dans le cabinet d’avocats Pérez-Llorca. Une réunion qui, sous le titre “Expériences et défis dans l’application de Responsabilité Sociale des Entreprises: vision particulière des entreprises espagnoles et French “, a affirmé que la Responsabilité Sociale des Entreprises constitue un élément essentiel de “l’ADN” des entreprises des deux pays.

Lors de la cérémonie d’ouverture de cette réunion, en présence des représentants d’environ 100 entreprises, professionnels et institutions – María Luisa de Contes, secrétaire Général du groupe Renault, a souligné l’importance de programmes tels que Mobilize, qui favorise la mobilité inclusive, sûre, innovante et respectueuse de l’environnement. Ce concept a deux champs d’action principaux: la mobilité, qui comprend les axes Sécurité routière et Protection de l’environnement, et inclusion, qui comprend les axes Diversité, Education et Social Business.

D’un autre coté, elle a rappelé que la loi de 2018 concernant l’information non-financière oblige les organisations à prendre en charge et à protéger toute la chaîne de valeur: les employés, fournisseurs, clients, communauté, secteur public, autres entreprises, organisations de la société civile et l’environnement. María Luisa de Contes a montré sa confiance dans le forum oú émergeront “de nouvelles initiatives de toutes les entreprises afin que chacune fasse partie de la solution aux problèmes du monde dans lequel nous vivons “.

En particulier, elle a souligné l’importance de développer une révolution technologique responsable 5.0, où l’impact doit être positif, tant pour la société que pour l’environnement. A cela s’ajoute le soutien de Mujeres Avenir  en la matière. “Si une entreprise fonctionne, qu’elle est financièrement viable, socialement juste et respectueuse de l’environnement, nous parlons d’une entreprise responsable “, a souligné María Luisa de Contes.

María Luisa de Contes

Marie-Béatriz Alario, responsable du développement commercial chez AIR FRANCE-KLM DELTA en Espagne, souligne: “nous nous sommes clairement engagés à accroître le transport aérien durable, travaillant activement à la conception de l’avenir du transport aérien, encourager une plus grande utilisation des biocarburants, recyclant plus de huit tonnes de vieux uniformes de la société pour pouvoir créer de nouveaux tapis pour nos avions, ou aider à reboiser des régions d’Espagne avec la campagne “1 ticket, 1 arbre”.
“Dans AIR FRANCE-KLM DELTA, nous savons que lorsque les entreprises soutiennent la Responsabilité Sociale d’Entreprise tout fonctionne mieux, comme la nouvelle technique de laver notre flotte d’avions, ce qui nous a permis de passer de 80 000 litres d’eau à un peu moins de 200 litres, ou un plus grand nombre d’équipages où il n’ya que des femmes, des actions qui nous permettent d’aider la société et de laisser à nos enfants un monde meilleur que celui que nous avons reçu “, a-t-elle déclaré.

Marie-Béatrice Alario

D’après Rebeca Ávila, responsable de la Responsabilité Sociale des Entreprises pour le sud de Accor Hotels Europe “, nous sommes maintenant dans la plus belle étape de la Responsabilité Sociale des Entreprises au cours des dernières années. Il est vrai que nous travaillons dans un cadre juridique qui nous contrôle, mais selon les dernières études, plus 74% des consommateurs exigent des marques responsables lors de l’achat d’un produit ou service “.
“Chez Accor Hotels, nous nous sommes engagés depuis de nombreuses années à améliorer ce point. Avec le programme Planet 21, le Groupe s’est fixé des objectifs ambitieux  pour 2020 autour de quatre axes stratégiques: travailler avec vos employés, impliquer vos clients, innover conjointement avec les partenaires, travailler avec les communautés locales et défis clés tels que l’objectif zéro déchet pour une alimentation saine et tenir 35% des directeurs d’hôtels en 2020, ce que nous avons déjà dans de nombreux pays atteint “, a ajouté Rebecca Ávila.

Rebeca Ávila

 

Patricia Crespo, directrice de “EFEminista.com” à l’agence de presse EFE, a mis en évidence “l’importance d’informer la société, mais aussi d’agir, et nous avons l’obligation de contribuer à la construction d’une société plus juste et plus vivable, efficace et compétitive. Cela nécessite l’absence de discrimination, l’égalité des chances, en éliminant les stéréotypes et les plafonds de verre, où tous les professionnels des agences peuvent se rendre où ils souhaitent ”

“EFEminista.com répond à un mandat d’égalité souligné par la loi, nous donnons la voix aux femmes, nous dénonçons les mauvaises pratiques, nous créons un réseau où beaucoup veulent aider à créer une société plus juste, également en Amérique latine, une terre avec qui nous partageons beaucoup de liens “, a conclu Patricia Crespo.

Patricia Crespo

 

L’acte a été animé par Ana Ribó, partenaire dans le domaine de l’arbitrage et du litige de Pérez-Llorca, rappelle que la Responsabilité Sociale des Entreprises, est une “fille de la mondialisation et des multinationales,” elle doit réunir dans leur développement les entreprises familiales et les PME, qui représentent le pourcentage le plus important du tissu commercial mondial. Pour ce juriste expert, les entreprises doivent être conscientes des impacts provoqués dans la société et travailler sur eux avec des actions volontaires qui permettent d’améliorer la vie de ses employés, de ses communautés et de la société dans son ensemble.

Ana Ribó

Brève biographie des intervenants:

  • María Luisa de Contes, Licenciée en droit à l’Université de la Sorbonne à Paris, avocat au bureau de Paris, PADE of Senior Business Management de IESE. Elle est actuellement secrétaire générale du groupe Renault, directrice du Fondation Renault pour la mobilité durable, responsable de la Responsabilité Sociale des Entreprises, Responsable du Groupe Diversité et Leader du Femmes @ Renault

 

  • Marie-Béatriz Alario, diplomée d’un Bachelor en relations internationales, à l’Université de Paris I La Sorbonne. Actuellement, elle est chargéd du développement des affaires chez AIR FRANCE-KLM DELTA en Espagne. Elle dirige depuis janvier 2018, l’activité commerciale du Groupe liée au développement de nouvelles affaires et à la l’innovation, en particulier dans les segments entreprises (PME – PME) et Agences (SMA – Petites et moyennes agences). 

 

  • Rebeca Ávila, responsable de la Responsabilité Sociale des Entreprises pour l’Europe du Sud chez Accor Hotels.

 

  • Patricia Crespo, titulaire d’un Bachelor en Science de la communication et  en sciences humaines de l’Université pontificale de Salamanque. Elle travaille dans l’agence EFE, où elle occupe le fonction de directrice de “EFEminista.com”. Professionnelle de la communication avec plus de 20 ans d’expérience dans ce domaine, notamment en communication institutionnelle et corporative. 

 

  • Ana Ribó, licenciée en droit du Université centrale de Barcelone, partenaire dans le domaine de l’arbitrage et du contentieux de Pérez-Llorca, spécialiste des conflits commerciaux et sociétaux, de la concurrence injuste et l’arbitrage, en particulier dans les conflits complexes et avec des éléments internationales.

 

À propos de l’Association Hispano-française Mujeres Avenir:

Mujeres Avenir s’efforce de donner aux femmes une voix et de contribuer à l’égalité dans tous les domaines, grâce au soutien de l’ambassade de France en Espagne, du consulat Général de France à Madrid et le ministère de l’égalité en Espagne. Elle souhaite encourager la création d’un réseau de relations contribuant à la création de valeur dans le société civile et de renforcer les liens entre l’Espagne et la France, ainsi que de gagner en visibilité pour une lutte plus efficace contre les inégalités. L’Association est présidée par Mme María Luisa de Contes (Secrétaire générale de Renault Espagne) et a deux vice-présidents: Doña Carina Cabezas (Président de Sodexo Espagne) et Mme Estefanía Narrillos (Directeur financier de PSA Ibérica et Algérie du groupe PSA).

Newsletter

31 recommandation(s)
bookmark icon