( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les 10 signes vitaux du secteur immobilier en Espagne

 -  -  488


1)     La vente immobilière L’Institut de la pratique entrepreneuriale estime que les ventes vont augmenter à nouveau (environ de 5 %) en 2014. De 699,691 ce chiffre passera à 734,675 concernant les maisons. Les deux premiers mois de l’année ont déjà montré des signes positifs. En outre, la force de l’investissement étranger et les achats au comptant pourraient soutenir une légère amélioration sur le marché. Les experts estiment que le secteur a touché le fond et, bien que très lentement, commence maintenant à refaire surface.   2)     Le prix moyen des logements Après avoir accumulé une dépréciation de 40% depuis la mi -2007, le prix du logement commence à se redresser un peu dans certaines régions autonomes telles que Madrid, Les îles Baléares, Les îles Canaries et la Galice. Mais en termes généraux, la valeur moyenne des appartements est toujours en baisse. Les experts prédisent que 2014 se terminera avec une baisse très prononcée dans une fourchette comprise entre 0 % et 5% . Standard & Poors, par exemple, prévoit une baisse de 2%.   3)     L’octroi de prêts hypothécaires Le marché hypothécaire est en baisse depuis 46 mois d’affilée. En fait, il ne représente plus que 10 % de ce qu’il était à l’époque de la pleine expansion du crédit. Par conséquent, les experts estiment que remontera la concession des prêts hypothécaires, qui touchèrent le fond en 2013. 4)     ” Stock ” d’appartements à vendre   L’éclatement de la bulle immobilière a freiné d’un seul coup les grues du pays. Mais de nombreuses maisons ont déjà été construites ou sont en cours de finition afin d’être vendues. Sur les plus de 931 000 logements invendus qui s’était passé en 2010, elles seront à la fin de 2014, au nombre de 652 000. Un 30 % de moins. 5)     La construction de maisons L’ajustement au niveau national de la construction d’immeubles « est défini autour d’un volume de 50 000 foyers d’ici 2014, ce qui n’a rien à voir avec les volumes promus de plus de 500 000 maisons ” au moment de la bulle , selon le IPE. Par conséquent, ” il sera stratégique de s’ajuster à chaque projet au profil spécifique de chaque client, de la région, de leurs besoins, etc. La construction de maisons ” se stabilise”, mais est loin de son niveau normal.   6)     L’investissement étranger   Au cours de l’année 2013, le nombre d’achats de logements libres faits par des étrangers s’élevait à 55,187, soit 21,4% de toutes les transactions, selon les données du Conseil général des notaires. Les opérations effectuées par des étrangers ont ainsi augmenté de 9,8 % par an. Ceci s’explique principalement par l’appétit des investisseurs russes et chinois. Ceci n’est pas surprenant, car acheter une maison de plus de 500 € 000, permet d’obtenir un permis de séjour.   7)     Les efforts des familles Quel est le pourcentage des familles dont revenu annuel passe entièrement dans le logement ? C’est l’un des principaux indicateurs du secteur de l’immobilier. Actuellement ce chiffre est de 33,2%. 8)     Le marché locatif De nouvelles incitations pour les propriétaires et la crise de l’immobilier ont déclenché vacances affaire. En outre, le manque de financement et les attentes de chômage ont coulé le taux de familles d’achat , augmenter, par conséquent , la demande pour la location. En outre, l’élimination des avantages fiscaux de l’achat de jouets pour le loyer, les prix , d’autre part , ont fortement chuté ( plus de 30% cumulé ) .   9 ) Réhabilitation des bâtiments Au cours des dernières années la rénovation des bâtiments a été le grand engagement du gouvernement , mais , selon les données du secteur de l’ employeur , la gamme à nerr ” réadaptation est clairement en baisse, mais moins que le nouveau développement» comme son secrétaire objectifs généraux , José Carlos Greciano . Le président de la gestion des promoteurs ( APCE ) , José Manuel Galindo , estime que « la réhabilitation n’est pas possible même à tous : il n’y a pas de mécanismes pour l’encourager , en particulier sur le plan financier . “   10 ) Collection immobilier Le chiffre d’affaires réalisé par les municipalités , régions autonomes et le gouvernement central à travers la construction résidentielle et de l’urbanisme a de nouveau augmenté en 2013 , tel que calculé par l’IPE . En particulier , 11 % , mais encore à des années -lumière de l’époque de la “boom” . Si le fonds immobilier en 2006 était de 43 200 millions , maintenant un peu plus de 9300 . , Ie de 34 000 millions de moins par an .     Miguel Morillon Avocat au Barreau de Madrid Morillon-avocats.com

Newsletter

4 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...