( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les Baléares suppriment les contrôles sanitaires dans les aéroports le 31 octobre

 -  -  40689


Les îles Baléares cesseront d’effectuer des contrôles d’entrée en raison de COVID-19 dans les ports et aéroports aux passagers nationaux le 31 octobre, une mesure à laquelle 8,3 millions d’euros auront été alloués jusqu’à cette date, et qui a permis de contrôler environ 823.000 voyageurs, comme annoncé aujourd’hui par le gouvernement des Baléares. (Hosteltur)

14/10/21

À la fin du mois, le dispositif de contrôle sanitaire des ports et aéroports lancé par le Service de santé le 5 décembre 2020 dans le but de contrôler la pandémie et d’empêcher l’entrée d’éventuels nouveaux cas positifs de coronavirus aux îles Baléares, prendra fin a détaillé le ministère de la Santé et de la Consommation dans un communiqué. Les contrôles pour les passagers nationaux seront désactivés en raison “du taux de vaccination élevé en Espagne, avec 78% de la population avec le calendrier complet, et en raison de la baisse de l’incidence cumulée au cours des 14 derniers jours à 41 cas pour 100.000 habitants”, a indiqué le ministère.

En onze mois d’activité, l’opération de contrôle d’accès aux îles a coûté 8,3 millions d’euros. Sur les 822.820 contrôles effectués dans les ports et aéroports, 486.313 l’ont été à Majorque ; 109.775 à Minorque ; 205.609 à Ibiza et 21.123 à Formentera.

Dans ces contrôles, 308 tests antigéniques positifs ont été détectés (179 à Majorque ; 24 à Minorque ; 101 à Ibiza et 4 à Formentera). Selon Santé, les chiffres supposent que depuis décembre 2020, grâce aux contrôles effectués, 1.540 chaînes de contagion COVID-19 ont été fermées.`

Depuis le début de l’opération, 285.767 passagers ont apporté leur PCR réalisé à l’origine. De plus, 5.443 passagers ont fréquenté les unités COVID-express, tandis que 10.051 passagers ont choisi de faire l’isolement volontaire

Par ailleurs, 282.589 personnes ont été dispensées de présenter ou de subir tout type de test en raison du fait de se trouver moins de 72 heures aux Baléares : équipages, athlètes fédérés, transporteurs, mineurs et passagers en voyages interinsulaires.

Source : Hosteltur

 

 

Newsletter

40 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter