( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les deux géants du coworking débarquent en Espagne 

 -  -  18442


WeWork et Spaces, les deux poids lourds mondiaux du coworking, se lancent sur le marché espagnol. Les géants, américain et néerlandais, ouvriront une dizaine de centres à Madrid et à Barcelone.

Le coworking est en pleine expansion aux quatre coins de la planète. Le principe ? En l’échange d’un loyer, offrir des espaces de travail ouverts, visant particulièrement les petites entreprises, les entrepreneurs ou freelances. S’y ajoutent bien souvent tout un tas d’extras divers et variés. Cafétéria, espaces communs, formation, événement, musique, toutes les formules sont expérimentées pour proposer le cadre de travail le plus agréable possible aux « co-workers ».

Selon les chiffres de l’association « Coworking Spain », début 2016, le pays comptait déjà plus de 900 espaces de ce genre. La moitié se situant toutefois à Madrid ou Barcelone.

C’est justement la capitale catalane qu’a choisi Spaces pour s’implanter en Espagne, en avril dernier, dans des locaux de plus de 3000 mètres carrés. La multinationale a été fondée à Amsterdam en 2006, puis rachetée il y a plusieurs années par Regus, une multinationale immobilière, spécialisée dans les bureaux et espaces de travail. Aujourd’hui, le groupe offre des bureaux aux quatre coins du globe (Afrique du Sud, France, Japon, Mexique, Australie, Israël, Singapour etc.), et ne cesse d’en ouvrir de nouveaux. Ainsi, des espaces de coworking signés Spaces verront le jour au mois de janvier prochain, simultanément dans des pays aussi différents que la Thaïlande et la Finlande.

L’autre référence dans le secteur, WeWork, a été fondée en 2010 aux Etats-Unis. Bien que son siège soit à Brooklyn, le groupe a aussi des bureaux dans le monde entier : entre autres, en Chine, au Royaume-Uni, au Brésil, en Inde, au Canada, en Argentine, ou encore en Corée du Sud. WeWork regroupe une communauté de plus de 80 000 membres. Comme le souligne le journal El Español, la compagnie est soutenue par des géants de l’investissement tels que Benchmark, JPMorgan, Fidelity, ou encore le japonais SoftBank. Par ailleurs, elle a su tisser des partenariats avec des références mondiales, à l’image de Spotify et Microsoft.

Si WeWork ouvrira prochainement un espace de coworking Paseo de la Castellana, dans la capitale, Spaces a propose déjà deux centres, à Madrid (Calle de Manzanare) et à Barcelone (Pallars 193).

Pour mieux s’y retrouver, la plateforme en ligne Coworking Spain recense les espaces de travail dans tout le pays.  En 2012, l’association organise la toute première conférence dédiée au coworking sur le sol national. Depuis, la « Coworking Spain conference » est organisée tous les ans dans différentes villes d’Espagne.

 

 

Crédit photo : wework.com, ouverture prochaine à Paseo de la Castellana, Madrid

Newsletter

18 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...