( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les grandes sociétés immobilières s’envolent en bourse dans la chaleur de l’été

 -  -  63376


Les actions de sociétés telles que Colonial, Merlin, Aedas ou Lar ont augmenté de plus de 10 % au cours des mois de juillet et août.

06/09/21

L’été est, pour beaucoup, la meilleure période de l’année. Il est temps de profiter, de se reposer, de passer plus de temps en famille, entre amis… Bref, c’est une période qui convient à (presque) tout le monde. Et les grandes sociétés immobilières n’allaient pas être moins.

Colonial et Merlin Properties, les deux plus importantes sociétés immobilières cotées de notre pays – avec une capitalisation boursière de plus de 4 000 millions d’euros – ont vu leurs actions s’envoler de plus de 10 % en juillet et août, période au cours de laquelle le bouquetin 35, la principale sélective espagnole, n’a progressé que de 0,3%.

Concrètement, les titres de Colonial, Socimi présidé par Juan José Brugera qui vient d’atteindre 98,3 % de la SFL française avec son OPA, ont avancé de 10,3 % cet été, à 9,165 euros au 31 août (le 30 juin, la société action clôturée à 8,308 euros).

Par ailleurs, Merlin Properties, une Socimi gérée par Ismael Clemente, a progressé de 13,3% en bourse, à 9 894 euros par action fin août, contre 8 736 euros en juin. Merlin a indiqué fin juillet que ses bénéfices se sont multipliés au premier semestre 2021, bien que ses revenus aient chuté.

Aedas, le grand gagnant

Le reste des grandes sociétés immobilières en Espagne ont également réalisé des augmentations significatives du marché boursier pendant la période estivale.

Concrètement, l’action Aedas Homes, un promoteur immobilier géré par David Martínez, a bondi de 24,6%, à 27,5 euros au 31 août (le 30 juin, l’action Aedas clôturait à 22,07 euros). Aedas, que Áurea Homes a racheté fin juillet, est la grande société immobilière qui a le plus progressé ces deux derniers mois.

De même, Metrovacesa, société présidée par Ignacio Moreno et dont les principaux actionnaires sont Banco Santander et BBVA, a progressé de 9,6% en Bourse, à 7,3 euros par action fin août, contre 6,66 euros au 30 juin. Fin juillet, Metrovacesa a annoncé que ses pertes avaient été réduites au cours des six premiers mois de l’année et que ses revenus avaient augmenté de 269 %.

De son côté, les titres de Neinor Homes ont également augmenté cet été, bien que moins que ceux du reste des grandes sociétés immobilières espagnoles. Concrètement, les actions du promoteur gérées par Borja García-Egotxeaga ont augmenté de 6,3%, à 12,08 euros au 31 août (le dernier jour de juin, les actions de la société ont clôturé à 11,36 euros). Neinor a annoncé fin juillet dernier que son bénéfice avait grimpé en flèche au premier semestre.

Autres sociétés à plus petite capitalisation

D’autres sociétés immobilières moins capitalisées comme Realia, Lar España ou Árima ont également enregistré des progressions en Bourse cet été.

Concrètement, les actions de Realia, société contrôlée par le magnat mexicain Carlos Slim, ont progressé de 1,7%, à 0,716 euros ; celles de Lar, 12,9%, à hauteur de 5,54 euros, et celles de Socimi Arima, 9,4%, à hauteur de 9,98 euros.

A l’inverse, les titres d’Inmobiliaria del Sur (Insur) ont reculé de 2,1%, à 7,56 euros.

Source : brainsre.news

Newsletter

63 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter