( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les hôteliers d’Ibiza envisagent de créer une agence de voyage en ligne

 -  -  391292


Ils insistent sur la nécessité pour tous les entrepreneurs de l’île d’être impliqués dans la mise en œuvre de la OTA. (Hosteltur)

Les hôteliers de l’île d’Ibiza envisagent de créer une OTA, afin de pouvoir commercialiser directement des chambres d’hôtel. La question a été mise en lumière ce mardi lors d’un débat télématique organisé par l’Association Espagnole des Directeurs d’Hôtels (AEDH) et auquel ont participé la déléguée du groupe à Ibiza, Alicia Reina, le vice-président de la Fédération Hôtelière des Pitiusas, Juanjo Riera, le PDG du groupe Concept Hotel, Diego Calvo, le directeur de Activa Rooms, Daniel Carretero, le directeur de l’Association des Loisirs d’Ibiza et directeur des relations institutionnelles du groupe Palladium, José Luis Benítez, et le PDG de Neobookings, José María Ramón.

Ramón a précisé que la création de l’agence en ligne est techniquement “possible”, “faisable” et “rapide”, mais a insisté sur la nécessité d’impliquer tous les entrepreneurs : “Soit nous sommes tous, soit nous ne sommes pas”, a-t-il dit, tout en notant que “le moment est venu” de créer cette OTA.

Outre la création de l’OTA, d’autres options telles que la création d’une banque de lits sont également envisagées, ont-ils déclaré. L’objectif de ces deux options est de fournir une “valeur” au client final.

Pour le vice-président des hôteliers d’Ibiza, Juanjo Riera, cette OTA serait complétée par d’autres systèmes de commercialisation, comme les tour-opérateurs, bien qu’il ait insisté pour obtenir l’accord de tous les hôteliers pour créer l’agence de voyage insulaire.

En ce qui concerne la situation causée par la crise sanitaire, les participants au débat ont convenu que, bien qu’il s’agisse d’un moment difficile qui conduira à une “rude crise économique”, c’est “une opportunité” pour Ibiza, en tant que destination touristique.

“Nous vivons dans le présent depuis trop longtemps et nous devons maintenant commencer à penser à l’avenir et à faire les choses correctement”, a déclaré Benítez.

Le directeur de l’Association des loisirs d’Ibiza a souligné que tant la gestion de l’environnement que la construction ont fait “beaucoup de dégâts” sur l’île.

D’autre part, et en ce qui concerne les scénarios futurs qui sont envisagés, l’industrie du tourisme est confiante que la saison commencera à la mi-juillet, “et est très optimiste”.


Source et suite : Hosteltur

Newsletter

39 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter