( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les hôteliers qualifient de “désastre” et de “barbarie” le plan de réouverture proposé par le Gouvernement

 -  -  311070


Les hôteliers sont confrontés au plan de réouverture proposé par le gouvernement. (idealista/news)

La Guilde des hôtels de Barcelone a qualifié ce mercredi de “barbare” le plan de réouverture proposé par l’Espagne, car la réouverture des établissements dans les termes qu’elle propose les conduit à un “désastre économique et social”.

Dans un communiqué, la Guilde a déclaré que le plan “ne résout pas les aspects essentiels de la reprise de l’activité hôtelière” comme la demande de prolongation “des raisons de force majeure applicables aux ERTE” pendant les six mois suivant la fin de l’état d’alerte.

“Les mesures prévues dans ce plan, telles que l’interdiction des déplacements interprovinciaux ou le maintien des frontières fermées, entraîneront des établissements vides, ce qui se traduira par une situation économique et de l’emploi extrêmement grave et insoutenable qui ne permettra pas de maintenir la main-d’œuvre”, a-t-elle déclaré.

Elle a donc demandé au Gouvernement de prendre “des mesures courageuses, claires, concrètes et généreuses pour sauver le secteur” étant donné l’importance “que l’industrie du tourisme a dans le PIB du pays”.

La Guilde des hôtels s’est jointe à la déception exprimée par la Confédération espagnole de l’hôtellerie et de l’hébergement touristique (CEHAT) car elle considère que le plan “a complètement ignoré les besoins fondamentaux que le secteur hôtelier avait soulevés à plusieurs reprises ces dernières semaines pour encourager un processus de réouverture avec des garanties”.


Source et suite : idealista/news

Newsletter

31 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter