( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les loyers se modèrent à Barcelone alors qu’ils augmentent dans la plupart des quartiers de Madrid

 -  -  24273


Le prix moyen des logements loués en Espagne a augmenté de 6,3% en avril pour atteindre 10,80 euros/m2. Un record. (Idealista)

La situation dans les deux principales capitales espagnoles est contrastée. À Barcelone, les loyers ont chuté de 1,7% sur un an pour rester à 16,3 euros/m2, soit 1,8% de moins que le prix maximum atteint en octobre 2018, avec 16,6 euros/m2.

Madrid, quant à elle, rejoint la tendance nationale et progresse de 4,4%, soit un niveau inférieur à la hausse moyenne enregistrée en Espagne. Cependant, il convient de souligner qu’il s’agit d’un record avec 15,90 euros/m2.

À Barcelone, le prix des quartiers les plus abordables grimpe et celui des quartiers les plus chers chute

Malgré la baisse enregistrée, Barcelone reste la ville la plus chère d’Espagne, avec des prix supérieurs à 16 euros/m2 en moyenne. Les points forts sont les diminutions dans les quartiers les plus chers de la capitale catalane: Ciutat Vella (-1,8%), Sarrià-Sant Gervasi (-0,7%), Eixample (-1,5%), Sant Martí (-1 , 4%) pour stabiliser les prix à 18,70 euros/m2; 16,90 euros/m2; 16,70 euros/m2 et 16,70 euros/m2, respectivement. Toutefois, les Corts (-3,5%) ont enregistré la plus forte baisse en glissement annuel, à 14,90 euros/m2.

En revanche, cinq autres quartiers de Barcelone, les plus abordables, ont enregistré une augmentation des prix de location. Horta Guinardó (6,8%), Sant Andreu (6,2%) et Nou Barris (5,1%) ont respectivement mené la hausse à 13,40 euros/m2; 13,60 euros/m2 et 12,70 euros/m2.

Ces trois quartiers de Barcelone connaissent un pic de leurs prix, tandis que le reste de la ville est en baisse depuis des mois par rapport au maximum atteint.

Les loyers continuent d’augmenter à Madrid

Au mois d’avril, l’augmentation des prix des loyers se poursuit. Ils atteignent leur maximum, avec 15,90 euros/m2.

Au cours du dernier mois, 19 des 21 districts de Madrid ont augmenté leurs loyers et 12 districts de Madrid ont atteint des sommets historiques ou ont franchi le plafond des prix des trimestres précédents. La plupart d’entre eux font partie des quartiers de la ville les plus accessibles en terme de loyer.

Les principales hausses ont été observées dans la Latina (14,2% en glissement annuel), à Vicálvaro (12,1%) ou à Villaverde (9,1%), où ils ont enregistré leur prix le plus élevé ou égal à certains mois des derniers trimestres avec respectivement 12,20 euros/m2; 10,60 euros/m2 et 9,10 euros/m2.

Villa de Vallecas subit une hausse de 3,3% avec 10,90 euros/m2, très proche de son maximum de 11 euros/m2. Moratalaz a progressé de 6,6% et a atteint un nouveau maximum de 11,10 euros/m2. Usera a également augmenté de 6,6% et s’est maintenu à 11,40 euros/m2, à l’instar de Puente de Vallecas, qui connait une hausse de 2,7% en avril. Barajas a été le seul quartier bon marché à chuter e avril (-1%) pour rester à 11,50 euros/m2.

Parmi les quartiers les plus chers, le district Centro reste le quartier le plus cher de Madrid avec 18,50 euros/m2 malgré une baisse de 1,5% sur un an, se stabilisant depuis fin 2018. Il est suivi du district Salamanque (18,40 euros/m2) qui a à peine augmenté de 1% par rapport à avril 2018.

Les districts de la M-30 qui ont connu la plus forte augmentation en avril sont Arganzuela (7,5%), Chamberí (5,8%) et Retiro (4,9%). Les deux premiers ont atteint leur prix maximum, 15,6 euros/m2 et 18,3 euros/m2, tandis que le Retiro est resté  a 16,1 euros/m2, soit 1,3% de moins que son prix le plus élevé atteint en mars.

Source et suite: Idealista

Newsletter

24 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter