( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les parcs à thème de surf arrivent avec des vagues artificielles made in Spain

 -  -  27339


La société espagnole Wavegarden SL, basée à San-Sébastián, a breveté des lagons artificiels produisant des vagues d’une hauteur allant de 0,5 à 2,4 mètres. Tenant compte des menaces qui pèsent sur le tourisme au soleil et sur les plages du futur (changement climatique, élévation du niveau de la mer, parasites de la sargasse, etc.), ce type de technologie destinée aux amateurs de surf suscite de plus en plus l’intérêt de l’industrie du tourisme, surtout pour la capacité de ces installations à fonctionner pratiquement 365 jours par an. (Hosteltur)

Wavegarden a été fondée en 2005 par l’ingénieur basque Josema Odriozola et l’économiste allemande Karin Frisch.

Après plusieurs années consacrées à la recherche et au développement, les deux premiers centres de surf développés par cette société ont ouvert leurs portes au Royaume-Uni (Surf Snowdonia, Pays de Galles, qui reçoit 150.000 visiteurs par an) et aux États-Unis (NLand Surf Park, Austin). , Texas).

Actuellement, 20 projets d’ouvertures sont en cours: en Australie, au Brésil, en Corée du Sud, au Royaume-Uni, en Espagne …

Centre de surf New Wavegarden dans les environs de Lauro Golf

Le siège de Wavegarden est situé à Euskadi, où un centre de recherche et de développement unique opère dans le monde.
Les systèmes de génération de vagues pour le surf sont testés par l’observatoire Vodafone de la société.

Source et suite: Hosteltur

Newsletter

27 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter