( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les promoteurs retardent le recouvrement des redevances de leurs projets

 -  -  60526


L’immobilier face à la crise du coronavirus : le secteur de l’immobilier travaille dur pour rendre la crise du coronavirus plus supportable pour la société espagnole. (idealista/news)

Afin de collaborer avec l’économie familiale de leurs clients, les principaux promoteurs du secteur Aedas Homes, Habitat Inmobiliaria, Metrovacesa, Neinor Homes et Vía Célere, conscients de la gravité de la situation, ont convenu conjointement de différer le recouvrement des deux prochains paiements pour les clients qui le souhaitent.

Avec cette mesure, les principaux promoteurs immobiliers d’Espagne cherchent à contribuer à minimiser, dans la mesure du possible, les effets économiques négatifs que leurs clients pourraient subir en raison de la crise sanitaire mondiale provoquée par le Covid-19.

La construction de projets immobiliers résidentiels est l’un des secteurs qui n’a pas été touché par l’état d’alerte décrété le week-end dernier.

Dans le cas de Madrid, par exemple, afin de maintenir l’ordre et d’éviter les infections, le conseil municipal a élaboré un protocole permettant à la police municipale d’effectuer des inspections sur les travaux de rénovation, de réhabilitation et de réaménagement des immeubles résidentiels, en appliquant ce qui est établi dans le décret royal 463/2020 qui déclare l’état d’alerte pour la gestion de la situation de crise sanitaire comme conséquence du coronavirus.


Source et suite : idealista /news

Newsletter

60 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter