( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les retards dans la délivrance de permis entraînent un surcoût de 12.800 euros des maisons

 -  -  71600


Le délai moyen des permis de construire et de première occupation est de douze mois, bien que la loi indique qu’il devrait être de trois mois maximum, selon un rapport d’Asprima et EY Abogados. (EjePrime)

Les permis de construire ont un délai moyen de douze mois. Les promoteurs immobiliers ont jusqu’à douze mois de retard dans l’obtention des permis de construire et de première occupation, ce qui signifie une augmentation du coût du logement de 12.802 euros en moyenne, selon une étude de l’Association des promoteurs immobiliers de Madrid (Asprima et EY Abogados).

L’étude, qui inclut toutes les municipalités de la Communauté de Madrid et les principales villes d’Espagne, conclut que l’octroi des permis est retardé d’un an en moyenne, bien que la législation recommande une période maximale de trois mois pour les grands travaux et d’un mois pour les petits travaux.

Plus précisément, le rapport quantifie le coût supplémentaire d’une maison moyenne à Madrid à 28.606 euros, soit 6,6 % du total, et le coût supplémentaire d’une maison à Barcelone à 26.145 euros, soit 5,8 % du prix final.

Asprima assure également que ce coût supplémentaire est assumé par les acheteurs qui, en outre, doivent satisfaire les dépenses liées à leur ancienne adresse et, si tel est le cas, sont obligés de retarder la vente de leur ancien logement.


Source et suite : EjePrime

Newsletter

71 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter