( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Les « supers » représentent 44% de l’investissement total dans le commerce de détail au cours des 18 derniers mois, selon JLL

 -  -  19253


JLL estime que l’investissement total cette année sera d’environ 600 millions d’euros. (Idealista)

12/11/21

Ils surveillent de près les initiatives de fusion et d’acquisition pour assurer une saine concurrence sur le marché. Aucun des grands supermarchés comme Carrefour et E.Leclerc en France, Tesco et Sainsbury’s au Royaume-Uni ou Edeka Group et Rewe Group en Allemagne ne détient une part de marché de plus de 28 %.

De son côté, selon les données d’Alimarket, en Espagne 65% des ventes sont contrôlées par 10 groupes, parmi lesquels se trouvent non seulement de grandes chaînes de distribution comme Mercadona, Dia, Carrefour, Eroski, Lidl, El Corte Inglés ou Alcampo, mais aussi certains groupes régionaux comme Consum ou Covirán.

En raison d’une concurrence intense et de la variabilité émergente des canaux de vente, les marges du secteur alimentaire sont serrées, incitant les opérateurs à déployer diverses stratégies pour améliorer la rentabilité, notamment l’optimisation de l’espace physique, la densification avec des usages non alimentaires cumulés, la croissance de ses portefeuilles de magasins, et l’activité M&A.

A noter que de nouveaux opérateurs ont même fait leur apparition sur le marché, comme le groupe russe Torgservis, qui à travers sa filiale espagnole Marketlights a déjà ouvert ses trois premiers magasins en Espagne, orientant son modèle économique vers le segment du hard discount.

Principales opérations d’investissement en 2021

Parmi les principales opérations de l’année 2021, le rachat par le fonds britannique Blackbrook d’un portefeuille de 22 supermarchés Eroski de Lar España pour 59 millions d’euros s’est distingué ; le rachat par le fonds d’investissement israélien MDSR d’un portefeuille de 27 supermarchés Mercadona, pour un volume proche de 100 millions d’euros et l’acquisition par Realty Income Corporation d’un portefeuille de sept hypermarchés Carrefour pour 93 millions d’euros.

Certaines transactions de portefeuille de supermarchés à volume élevé sont attendues dans les mois à venir, ce qui continuera de faire baisser les rendements.

Le secteur alimentaire se positionnant comme l’un des plus attractifs pour les investisseurs ces derniers temps, l’engagement des groupes internationaux et des groupes régionaux sur des plans d’expansion importants représente une opportunité pour le marché de l’investissement, qui peut se concentrer à la fois sur les portefeuilles régionaux ainsi qu’au niveau individuel du marché.

Source : Idealista 

Source photo : Unsplash

Newsletter

19 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter