( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

L’Espagne continue à être le leader mondial du label Pavillon Bleu sur les plages

 -  -  291438


589 drapeaux bleus flotteront cet été, soit 23 de plus que l’année dernière. (Hosteltur)

L‘Espagne arborera 688 drapeaux bleus cette année en été – 589 sur les plages, 98 dans les ports de plaisance et cinq correspondant à des bateaux de tourisme durable -, un chiffre qui signifie 23 de plus sur les plages et quatre de moins dans les ports que l’année dernière, ce qui confirme le bon état de conservation environnementale de ces espaces et la grande qualité des services qu’ils offrent, dans une saison qui sera marquée par la crise sanitaire provoquée par la pandémie de COVID-19 et une moindre capacité sur les plages, la distance sociale entre les utilisateurs et une série de règles et de recommandations pour prévenir une résurgence du coronavirus.

Lors d’une conférence de presse, l’Association pour l’éducation environnementale et du consommateur (Adeac), l’organisation qui promeut et décerne l’insigne, a publié la liste des plages et des infrastructures qui ont reçu le label Pavillon Bleu en signe de bonnes pratiques et de qualité environnementale.

Le nombre de drapeaux bleus attribués à l’Espagne confirme une fois de plus le leadership mondial ininterrompu depuis 1987, suivie par la Grèce (514), la Turquie (508), la France (507), l’Italie (482) et le Portugal (387).

CCAA avec plus de drapeaux

Par Communauté autonome, la Communauté de Valence est en tête du nombre de plages avec le label Pavillon Bleu, avec 134, suivie de la Galice, avec 107, de l’Andalousie, avec 100, de la Catalogne, avec 95, des Canaries, avec 51, des Baléares, avec 38, et de Murcie, avec 26.

Cette année, l’augmentation la plus significative du nombre de drapeaux a été enregistrée en Andalousie, avec 21 insignes supplémentaires pour les plages, en raison, entre autres, du travail conjoint des conseils municipaux et d’autres administrations pour corriger les infractions à la Loi sur le Littoral qui ont conduit au refus des drapeaux en 2019.

Précisément, l’ADEAC a expliqué que la principale raison du refus des drapeaux bleus en 2020 est le non-respect de la Loi sur le Littoral, ce qui concerne 47% des plages, un pourcentage pratiquement identique à celui de 2019, tandis que 26% des plages ont été laissées sans drapeau parce qu’elles n’ont pas la qualité d’eau requise pour la baignade.


Source et suite : Hosteltur

Newsletter

29 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter