( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

L’Espagne plébiscitée par les expats pour la qualité de vie

 -  -  161758


Comme chaque année depuis 11 ans, la grande enquête HSBC Expat Explorer classe les pays selon différents critères interrogeant 22 000 professionnels vivant dans 163 pays ayant quitté leur domicile pour travailler à l’étranger. L’étude examine 27 variables dans trois grandes catégories : économie, expérience et vie familiale.
Pour la quatrième année consécutive, Singapour a été choisi comme le meilleur endroit où vivre, car les salaires y sont plus élevés, l’éducation y est meilleure et il y a selon les personnes interrogées, plus d’opportunité professionnelles.
Tous critères confondus, l’Espagne, occupe la 14e position, la France la 11e et en queue de peloton, c’est le Japon qui termine bon dernier sur la liste des 30 pays examinés. Concernant les conditions économiques, l’Espagne occupe la 27e place (la France est seulement 21e) mais occupe la deuxième place en ce qui concerne la qualité de la vie.

Huit expatriés sur dix déclarent que leur qualité de vie est meilleure en Espagne que dans leur pays d’origine.

Dans le domaine de la qualité de vie, l’Espagne occupe une très honorable deuxième place, derrière la Nouvelle-Zélande et devant Taïwan.  La France, elle, est en 9e position, la dernière étant occupée par le Brésil. 8 expatriés sur dix affirment que leur qualité de vie est meilleure ici et 60 % d’entre eux avec enfants disent que les conditions de santé et de bien-être sont supérieurs à leur pays d’origine.

La qualité de vie et le climat sont les deux raisons les plus souvent invoquées par les personnes interrogées pour s’installer en Espagne. La plupart d’entre eux viennent du Royaume-Uni et beaucoup sont à la retraite. Moins d’un cinquième des expatriés interrogés avaient un emploi à temps plein et seulement 14 % avaient des enfants.

L’Espagne moins cotée sur le plan économique

Les résultats concernant les revenus, la sécurité de l’emploi, les possibilités d’épargne et les opportunités professionnelle, mettent l’Espagne en queue de peloton en matière d’entrepreneuriat. Ici, les expats gagnent moins que la moyenne collective et 13 %, seulement, considèrent l’Espagne comme une destination offrant de meilleurs salaires que leur pays d’origine.

En occupant la seconde place du classement en matière de qualité de vie, mais la 27e sur 30 concertant les critères professionnels et économiques, la Péninsule Ibérique reste une terre promise pour beaucoup d’étrangers qui n’ont pas forcément tous besoin de travailler sur place ou qui ont suffisamment de ressources épargnées ou en provenance de leur pays d’origine.

Laurence Lemoine

www.valencia-expat-services.com

Newsletter

16 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter