( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Lidl gagne du terrain, Mercadona reste en tête.

 -  -  261088


Les ventes dans les supermarchés espagnols ont augmenté de 6,5 % en 2020 en raison d’une demande plus importante et d’une hausse des prix des produits.

Les Espagnols ne sont jamais autant restés chez eux qu’en 2020, la pandémie les contraint à changer leurs habitudes de consommation et le télétravail transforme les menus de millions de bars et de restaurants en recettes maison, à domicile.

Conséquence, les ventes de produits de consommation courante ont augmenté en flèche, principalement durant les mois de mars et avril, période de confinement. Selon les chiffres de l’entreprise Nielsen, l’année dernière les Espagnols ont dépensé au total 95.000 milliards d’euros dans les supermarchés, soit 6,4 % de plus qu’à la même période de l’année précédente.

En grande partie (4.4 % de cette augmentation) s’explique par l’augmentation du volume des achats, mais aussi par la hausse des prix de certains produits (+2 %), elle-même liée à plus grande variété et une meilleure qualité des produits frais.

92 % des consommateurs espagnols ont acheté au moins une fois à Mercadona l’année dernière et 67 % de consommateurs ont acheté à Lidl.

Les supermarchés ont réalisé un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards d’euros supplémentaire grâce à « l’effet covid » mais l’enseigne qui a le plus profité de la pandémie est Lidl dont la clientèle continue d’augmenter avec 67 % de pénétration en 2020. Ce taux de pénétration est passé de 62 % en 2017 à 67 % l’an dernier, mais il est encore loin du champion : Mercadona continue d’être le leader incontestable avec un taux de pénétration de 92 % des ménages.

La chaîne Dia a perdu quelques points passant de 61 % en 2018 à 58 % l’année dernière. De leur côté, Carrefour se maintient à 64%, même chose pour Auchan, Eroski, El Cortes Inglés et Consum bien qu’à des niveaux sensiblement inférieurs.

L’explosion du e-commerce

Une autre des habitudes acquises en raison de la pandémie est le shopping online. Toujours selon les chiffres de Nielsen, les ventes via Internet ont fait un bond de 115 % par rapport aux deux premiers mois de 2020. Certains obstacles que les Espagnols devaient surmonter pour faire des achats en ligne ont été balayés en raison des restrictions de mobilité et de la crainte de contagions et cette tendance n’est pas prête de disparaître.

L’année dernière, le e-commerce a gagné 1,5 millions de clients, ce qui signifie une croissance d’environ 30 % par rapport à l’année précédente et un taux de pénétration supérieur à 3 % dans les foyers espagnols : la marge de progression reste donc importante malgré tout.

Laurence Lemoine

valencia-expat-services.com/

javea-denia-expat-services.com

Newsletter

26 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter