( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Lidl lance un plan immobilier en Espagne avec 1.5 milliard d’investissements

 -  -  58799


Ils développeront également quatre nouvelles plateformes logistiques, parmi lesquelles sera la plus grande de l’entreprise en Espagne. (Brainsre.news)

23/09/21

Lidl parie sur l’Espagne, dans son nouveau plan d’expansion. La chaîne de supermarchés va allouer 1.5 milliard d’euros pour se développer dans le pays, avec 150 nouvelles ouvertures. « Nous générons beaucoup de richesses sur le territoire espagnol, nous voulons être le premier choix du consommateur en Espagne et nous avons opté pour l’ouverture de nouveaux établissements », explique le directeur de l’expansion de Lidl Espagne, Imanol Zabala.

De plus, et afin d’approvisionner ces nouveaux magasins, ils développeront jusqu’en 2024 quatre nouvelles plateformes logistiques : Nonclares de la Oca (Vitoria), Escúzar (Grenade), Martorell (Barcelone) et Parla (Madrid). La chaîne ne met pas de plafonds. « Nous n’avons pas de nombre précis d’ouvertures. Nous avons beaucoup de potentiel de croissance en Espagne », déclare Zabala.

Rien qu’en 2021, il prévoit de dépenser 400 millions d’euros pour ouvrir 40 nouveaux magasins, dont l’entrepôt de Vitoria.

Déclaration d’intentions aux promoteurs

Les directeurs d’expansion de l’entreprise à Madrid et en Espagne n’ont pas hésité à se positionner comme « partenaires du monde immobilier » et « partenaire garant ». Dans cette ligne, ils n’excluent pas la manière de s’installer dans un bien : achat, location ou alliances avec des promoteurs qui réalisent de nouveaux développements.

Le directeur de l’expansion ajoute : « Nous voulons promouvoir les magasins sur les marchés, nous sommes des énergisants, nous savons nous intégrer aux petites entreprises. Aussi, ils sont postulés en option pour les promoteurs, aménageant leurs magasins dans les locaux commerciaux des programmes neufs.

Quant aux dernières opérations de sale & leasheback annoncées par d’autres enseignes, comme Mercadona ou Carrefour, elles se démarquent de la concurrence : « Notre horizon n’est de vendre aucun de nos actifs, ils sont tous stratégiques ». Ils reconnaissent l’intérêt des fonds d’investissement, même s’ils soulignent qu’ils n’envisagent de céder aucun de leurs supermarchés ou plateformes logistiques.

Lidl dans la Communauté de Madrid

L’entreprise a également des projets pour la Communauté de Madrid. Le plan d’expansion annoncé prévoit d’allouer 200 millions d’euros à 50 ouvertures dans la région. « Notre objectif principal est de nous développer à Madrid », ajoute Albert Levin, directeur de l’expansion de Lidl dans la Communauté de Madrid.

En outre, ils créeront un centre logistique à Parla qui sera le nœud principal de l’entreprise en Espagne. Cet entrepôt sera construit sur un terrain de 150 000 mètres carrés et comptera 70.000 mètres construits. Pour le réaliser, Lidl va débourser 85 millions d’euros.

D’ici 2021, il prévoit d’ouvrir onze nouveaux magasins qui nécessitent un déboursement de 50 millions. Huit auront lieu dans les prochaines semaines.

Le portefeuille de Lidl dans la communauté se compose de 70 magasins et de deux entrepôts, à Alcalá de Henares et Pinto. Celui-ci emploie 2.200 personnes dans la région et représente 0,27 % du PIB de Madrid, soit 575 millions par an.

Engagement envers la durabilité

Lidl, depuis 2018, n’utilise que des énergies renouvelables dans ses établissements. De plus, elle propose à ses clients 270 bornes de recharge pour véhicules électriques dans 90 de ses magasins.

Au niveau national, la chaîne de supermarchés compte 630 magasins, 11 plateformes logistiques et 17.000 salariés. Cela représente 0,63% de l’emploi du pays. Il contribue pour 5,8 milliards au PIB, soit l’équivalent de 0,52 % ; en plus de 125.000 emplois, 0,63 % du total.

Source : Brainsre.news

Newsletter

58 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter