( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

L’industrie de la mode et de l’hôtellerie s’insurge contre le moratoire et demande des exonérations de loyer

 -  -  52453


L’Association des Entreprises du Commerce du Textile, des Accessoires et du Cuir (Acotex), soutient que le secteur a besoin d’une exonération parce que les ventes ne se redresseront pas. (EjePrime)

Annulation, pas moratoire. C’est ce que demandent les employeurs du secteur de l’hôtellerie, de la restauration et de la mode en Espagne, car ils considèrent que les mesures approuvées hier par le Conseil des ministres pour les indépendants et les PME “ne sont pas suffisantes”.

“Le décret nous a surpris, nous pensons qu’il crée un problème”, déclare Emilio Gallego, secrétaire général de la Confédération de l’hôtellerie et de la restauration en Espagne (Cehe). “Nous avons demandé l’annulation de tous les coûts pendant la fermeture parce que le revenu est nul, et si les coûts ne sont pas proches de zéro, les entreprises meurent”, dit-il.

“Nous demandons depuis longtemps au gouvernement d’intervenir sur les questions de loyer”, déclare Eduardo Zamácola, président de l’Association des entreprises du commerce du textile, des accessoires et du cuir (Acotex). “Comme nous l’avons dit avec les crédits de l’OIC, nous n’avons pas besoin de plus de dettes, mais d’une exonération”, explique l’entrepreneur.

Zamácola affirme que non seulement les revenus perdus pendant la période de fermeture forcée des magasins ne seront pas récupérés dans les prochains mois, mais que “des mois de très faibles ventes sont à venir”, explique-t-il.

“Les moratoires ne sont pas la solution, ils sont une fuite en avant”, déclare la Cehe

Pour le président d’Acotex, la solution serait d’offrir une aide aux propriétaires, et non aux locataires. “Je comprends qu’ils ne peuvent pas non plus se retrouver sans revenus, mais au lieu de nous accorder des reports, ils devraient leur apporter une aide”.


Source et suite : EjePrime

Newsletter

52 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter