( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

L’investissement immobilier se réactive dans l’attente du déconfinement complet

 -  -  69798


Les fonds d’investissement, les family offices et les investisseurs privés passent au peigne fin le marché espagnol à la recherche d’opportunités d’investissement dans l’achat de bâtiments, d’hôtels et de locaux commerciaux. (EjePrime)

Le début du déconfinement réactive l’investissement immobilier. Selon la société de conseil Laborde Marcet, le plan de désescalade du Gouvernement espagnol a permis aux acteurs du marché disposant d’une plus grande liquidité de commencer à passer au peigne fin le marché espagnol à la recherche d’opportunités d’investissement dans l’achat d’immeubles, d’hôtels et de locaux commerciaux.

En ce sens, il est prévu que le coronavirus permette l’acquisition d’actifs immobiliers avec une remise de 20% à moyen terme. Actuellement, l’intérêt des investissements se concentre sur les locaux commerciaux d’une valeur de plus d’un million d’euros et sur les hôtels et les bâtiments qui dépassent vingt millions d’euros.

En ce qui concerne les locaux, la société de conseil prévoit que l’impact principal sur les prix se fera sentir dans les rues secondaires, puisqu’il suppose que les axes principaux et les centres commerciaux sont occupés par de grandes marques, qui “ont plus de marge de manœuvre pour résister à la chute drastique des recettes au cours des mois”.

Par marché, l’investissement se concentre sur les principaux marchés du pays. Madrid, Barcelone, Valence, Séville, Bilbao, Saint-Sébastien et les îles Baléares concentrent l’intérêt des principaux players du marché.


Source et suite : EjePrime

Newsletter

69 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter