( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Locaux et bureaux en périphérie : nouvelle tendance de l’investissement dans l’immobilier post covid-19

 -  -  79785


Les investisseurs asiatiques anticipent les nouvelles tendances en matière d’investissement dans le secteur immobilier mondial et s’intéressent aux bureaux et aux locaux situés en dehors des centres-villes pour se concentrer sur la périphérie des grandes villes européennes.

Avec les nouvelles règles de distanciation sociale et de télétravail dues au coronavirus, la façon dont les gens vivent et travaillent change. Les actifs tels que les bureaux et les entrepôts de banlieue commencent à être populaires auprès des investisseurs asiatiques, en particulier en Chine et à Hong Kong. Ceux-ci ont commencé à s’épuiser plus tôt dans le sillage de la pire des pandémies de coronavirus, et font apparaître la possibilité d’une nouvelle façon d’envisager le marché après le covid-19. Par exemple, la société d’investissement TTB Partners, basée à Hong Kong, a annoncé son entrée dans le capital de la société M7 Real Estate, qui gère des biens immobiliers dans 14 pays européens pour une valeur d’environ 5 milliards d’euros.

Les changements apportés par le coronavirus, avec la propagation des blocages dans les villes du monde entier, ont accru l’attrait des parcs de bureaux et des entrepôts de banlieue en Europe qui peuvent servir aux entreprises de commerce électronique, comme l’a déclaré Jonathan Bond, cofondateur de TTB.

Certaines des plus grandes entreprises du monde envisagent de changer radicalement leur approche pour leurs bureaux dans le sillage du covid-19. Selon les experts, les employés devraient être relocalisés dans des zones suburbaines, tandis que d’autres membres du personnel pourraient continuer à télétravailler depuis leur domicile indéfiniment. Dans le même temps, la pandémie a changé l’image du retail, avec plus d’achats sur Internet et moins dans les magasins physiques, notamment dans les centres commerciaux.


Source et suite : idealista/news

Newsletter

79 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter