( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Logistique et healthcare : les refuges du real estate pendant la crise

 -  -  103606


La résistance dont ont fait preuve les actifs de ces segments pendant la crise du coronavirus a attiré l’attention des investisseurs internationaux, qui recherchent la stabilité des revenus et apprécient leur importance pour le fonctionnement de l’économie. (EjePrime)

La logistique et les soins de santé, les segments les plus attrayants pour les investissements internationaux. La pandémie de coronavirus a amené les grands fonds internationaux à revoir leurs plans d’investissement immobilier et leurs priorités se sont déplacées vers des actifs qui ont montré une plus grande résistance à la crise et sont donc considérés comme plus défensifs.

Les actifs de logistique et de soins de santé sont les plus attractifs, selon un rapport publié par la société de conseil JLL, qui souligne que ces segments “ont le soutien des gouvernements en tant qu’infrastructures essentielles”. En ce sens, les investisseurs apprécient la stabilité des revenus, le fait que ces actifs se sont avérés essentiels pour le fonctionnement de l’économie et la densité de l’occupation.

En ce qui concerne le segment de la logistique, la crise sanitaire va accélérer certaines des tendances déjà constatées avant l’apparition du coronavirus, comme l’augmentation de la pénétration du commerce électronique ou l’intégration omnicanale du retail. Tout cela, ajouté au fait que les fondamentaux du secteur de la logistique étaient déjà solides avant la crise sanitaire, permet au secteur “d’être bien positionné pour répondre à la reprise post-Covid-19”, selon le cabinet de conseil.


Source et suite : EjePrime

Newsletter

103 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter