( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Luxe: l’industrie nautique espagnole tente sa percée

 -  -  60656


Un architecte espagnol vient de concevoir un yacht de 120 mètres de longueur. Du jamais vu sur la péninsule ibérique.

C’est un nouveau yacht qui fait son apparition. Hop mesure 120 mètres de long et a été pensé par Iván Salas Jefferson, un designer de Palma de Mallorca de 37 ans, fondateur de l’entreprise Iddes Yachts.

À première vue, le yacht a tout l’air d’un loft à deux étages. Composé de terrasses extérieures et de différents espaces, parmi lesquels un double séjour communiquant avec le reste des pièces, il dispose également d’une grande baie vitrée. Cette dernière a été conçue pour protéger et donner une sensation d’ouverture sur l’extérieur.

Crédit: Iván Salas Jefferson

L’embarcation tient également compte du respect de l’environnement en réduisant l’impact environnemental du secteur et en accélérant l’industrie vers une navigation écologique. La durabilité et l’autosuffisance, grâce à l’utilisation d’énergies bioclimatiques, font la force de ce modèle. 

Une première en Espagne

Ce design innovant dans l’univers des bateaux de luxe a permis à Iván Salas Jefferson d’être parmi les finalistes du prix The International Yacht & Aviation Awards 2019, qui sera décerné le 24 mai prochain à Venise.

Mais pour l’heure, l’embarcation n’en est qu’au stade de projet. L’équipe du designer est à la recherche d’un millionnaire prêt à investir de l’argent dans ce projet afin de donner vie à l’embarcation.

Crédit: Iván Salas Jefferson

C’est bien la première fois qu’un architecte espagnol réalise un yacht de cette envergure. En 2010, une entreprise galicienne avait conçu le Pegaso dans le port de Vigo, un yacht de 72,8 mètres de long pour le compte d’un millionnaire mexicain.

L’industrie nautique en nette croissance

Le marché du nautisme espagnol est en constante évolution. Selon les récents chiffres dévoilés par l’Asociación Nacional de Empresas Náuticas (ANEN) et la Dirección General de la Marina Mercante, le premier trimestre 2019 s’est refermé sur une augmentation de 14,3% du nombre de bateaux de plaisance, passant ainsi de 853 en 2018 à 975 en 2019.

Les immatriculations des bateaux à usage personnel représentent 81% de ces embarcations et le secteur de la location 18,9%.

Depuis quelques années, les ports espagnols attirent les propriétaires de yachts. Marbella, la Costa Brava, les îles Baléares; autant de zones portuaires qui accueillent régulièrement des bateaux de ce type. Mais ces régions ne sont pas les seules puisque la Galice, à l’instar de la ville de Vigo, se développe également dans l’industrie nautique de luxe.

Camille Sánchez

Newsletter

60 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter