( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Madrid : 10ème ville au monde où le marché immobilier de luxe augmente le plus

 -  -  891232


En 2017, le nombre de personnes ayant un actif net de plus de 50 millions de dollars était de 129 730, soit une augmentation de 10 % selon une étude d’Uhnwi (Ultra High Network Income). Un autre rapport, The Wealth Report 2018, réalisé par le cabinet de conseil immobilier Knight Frank, estime par ailleurs que ces personnes représentent une richesse commune de 26,4 milliards de dollars (21,4 milliards d’euros). Des richesses souvent investies dans l’immobilier, et cette année, à Madrid.

Contrairement au classement 2016 du Wealth Report, en 2017 New-York détrône Londres en tant que leader de l’indice de richesse dans le monde. Toujours selon l’étude, un tiers des ultra-riches vit en Amérique du Nord et, les troisième, quatrième et cinquième villes qui attirent le plus sont : San Francisco, Los Angeles et Chicago. Madrid occupe la vingtième position de cette liste, mais fait une entrée remarquée à la dixième place des villes où le marché du luxe se développe le plus.

Sur les près de 130 000 personnes qui possèdent des actifs nets supérieurs à 50 millions de dollars, 44 000 habitent en Amérique du Nord, et 35 880 en Asie. L’Europe tombe à la troisième place avec 35 180 personnes dont la majorité a élu domicile en Allemagne (23 %), suivies de la France et du Royaume-Uni.

Madrid, une ville attractive pour les investisseurs

L’Espagne est le sixième pays d’Europe qui compte le plus de grandes fortunes. Selon le rapport de Knight Frank, 18 % des grands patrimoines choisissent l’Espagne pour y installer leur première ou seconde résidence. Madrid est la ville qui bénéficie le plus de ces investissements grâce à une attractivité grandissante liée à son mode de vie et ses perspectives d’avenir. La capitale espagnole se situe, en effet, derrière Shanghai et Munich en termes de richesse.

Selon Carlos Zamora, directeur résidentiel de Knight Frank, Madrid attire pour plusieurs raisons. D’abord grâce à une bonne reprise de la croissance économique, autour de 3 %, mais aussi à ses infrastructures, la sécurité physique et juridique, et l’évolution du prix des logements de 10 % interannuel.

Ces atouts ont permis à la capitale de faire son entrée dans le top 10 des villes où le prix du logement de luxe augmente le plus. Un classement mené par la ville chinoise de Guangzhou où la valeur d’un bien de luxe a augmenté de 27,4 %, suivie de Le Cap (19,9 %) et d’Aspen (19 %).

Une dynamique qui devrait s’accentuer

Madrid, dont la valeur interannuelle en 2017 a augmenté de 10,6 %, est la quatrième ville européenne derrière Amsterdam (15 %), Francfort (12,9 %) et Paris (12 %).  Madrid n’est pas la seule ville espagnole au classement, puisque Barcelone occupe la dix-huitième place (7,2 % de croissance) et Marbella la trente-huitième (3 % de croissance).

Une partie des investissements étrangers à Madrid provient, notamment, des pays latino-américains (18 %) quand Paris ou Berlin reçoivent des investissements hôteliers de Turquie et des pays du Proche-Orient.

Madrid devrait continuer à attirer des investisseurs puisque la ville a vu sa valeur moyenne interannuelle augmenter de 17 % au premier trimestre 2018. Selon le rapport Knight Frank, le prix au mètre carré des biens de luxe dans la capitale espagnole est d’environ 7 100 euros, ce qui la situe au même niveau que des villes comme Dubaï ou Sao Paulo.

Newsletter

89 recommandation(s)
bookmark icon