( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Madrid, Barcelone, Valencia et Malaga restent en phase 0… Colère et déception pour Valencia 

 -  -  387660


L ’annonce hier soir par le gouvernement espagnol des territoires “nominés” pour passer à la phase 1 du plan de déconfinement a créé beaucoup de surprise et d’incompréhension. Valencia, dont le nombre de décès et de personnes infectées par le Covid 19 avait été modéré (par rapport à bon nombre de régions et villes espagnoles), n’a pas été considérée comme apte à satisfaire les exigences sanitaires et doit donc pendant encore au moins une semaine rester en mode confinement maximal (phase 0).

Valencia : le coup de massue

Une douche froide et un sentiment d’amertume pour  3 millions et demi d’habitants de la région de Valencia qui resteront donc confinés alors que bon nombre de commerces, bars et restaurants avaient déjà préparé et annoncé leur réouverture. Les professionnels des principaux secteurs économiques dénoncent le bien-fondé de cette décision, extrêmement critiquée aussi par les habitants et l’ensemble de la classe politique régionale.  

Ximo Puig, le président socialiste de la Comunidad Valenciana, avait pourtant fait valoir les “bons” résultats de sa région dans la lutte contre la pandémie. La ministre de la Santé de la Generalitat Ana Barceló ne décolère pas, qualifiant cette décision d’arbitraire: “compte tenu du coût sanitaire, economique et social de cette mesure”, elle exige des explications écrites et detaillées au Gouvernement de Pedro Sanchez.

Dans la region de Valencia, seuls les départements sanitaires de Vinaroz, Requena, Xátiva-Ontinyent, Gandía, Alcoy, Denia, Marina Baixa, Elda, Orihuela et Torrevieja passeront en phase 1.

En Catalogne, où le nombre de victimes est le plus élevé après Madrid, pas de surprise, seulement 3 des 9 régions sanitaires pourront passer en phase 1 : il s’agit de Campo de Tarragona, Tierras del Ebro et Alto Pirineo y Arán.

Madrid :

Malgré les demandes réitérées et insistantes de la présidente de la région de Madrid (Diaz Ayuso. PP) et après la démission jeudi de la directrice générale de la Santé Publique de Madrid en désacord sur cette demande de passage en phase 1, estimant la situation sanitaire encore trop fragile, le gouvernement a comme l’on pouvait s’y attendre laissé Madrid en phase 0.

Murcia, Navarra, Pais Vasco, Caceres, Badajoz passent en phase 1.

Pour mémoire, la phase 1 permet de se réunir en famille ou entre amis (maximum 10 personnes), aux petits commerces (-de 400 m2) d’ouvrir sans rendez-vous préalable et aux terrasses de bars et restaurants de fonctionner avec 50 % de leur surface. La tant désirée phase 1 permet une liberté de circulation sans frange horaires et justification ainsi que l’ouverture des marchés en plein air et des lieux de cultes (30 % de la capacité normale).

Au total, 51 % de la population espagnole pourra dès ce lundi 11 mai expérimenter les joies des prémices d’une nouvelle normalité…

Laurence Lemoine

www.valencia-expat-services.com

Newsletter

38 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter