( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Madrid: “la ville d’une heure et demie” propulse la piétonisation après le Covid-19

 -  -  35355


La capitale a provisoirement mis en place des voies cyclables lors de la déconfusion et ajoutera 45 kilomètres de voies réservées aux bus, soit une augmentation de 30%.

Madrid: “la ville d’une heure et demie” entraîne la piétonisation après le Covid-19 Madrid qui conduit à la pacification des rues. Le conseil municipal a rejoint la réforme d’autres villes européennes après l’internement. Pendant l’état d’alerte, la ville a commencé à mettre en œuvre des mesures telles que la piétonisation de rues telles que le Paseo de la Castellana ou l’avenue Concha Espina et, après la désescalade, elle accélère les réformes du plan de mobilité Madrid 360.

Avant la pandémie , le véhicule privé représentait 39% des déplacements effectués en ville, tandis que les transports en commun étaient réduits à 24% des déplacements et les déplacements à pied atteignaient 34%. Le gouvernement local, dirigé par José Luis Martínez-Almeida du Parti populaire, avait déjà un plan pour que les transports privés cessent de dominer les statistiques, mais il craint que la pandémie ne les rende encore plus prononcés.

Bien que la ville ait déjà des restrictions pour les véhicules d’entrer dans le centre après la mise en œuvre du centre de Madrid, promue par le précédent gouvernement municipal de Manuela Carmena, après la crise sanitaire, les déplacements en véhicule privé ont atteint 60% du déplacement. Malgré cela, l’actuel Consistoire a tenté d’abroger la réforme de Carmena et, dans son programme électoral, a préconisé l’élimination du centre de Madrid.

Source et suite Ejeprime

Newsletter

35 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter