( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Madrid Nuevo Norte: la capitale planche sur son quartier de la Défense

 -  -  18550


C’est un projet porté par la mairie et dont les madrilènes entendent parler depuis des années.

LMadrid Nuevo Norte reprend vie après une paralysie de 25 ans. Ce projet prévoit de convertir la ville en capitale du 21e siècle, grâce à l’un des plus grands développements urbains de toute l’Europe: l’aménagement de 2.600 kilomètres carrés de voies et autre espace.

Connecter le nord au centre

Près de 320.000 mètres carrés d’espaces verts, plus de transports écologiques et un nouveau quartier d’affaires; autant de changements qui modifieront le visage de la Castellana durant les 20 prochaines années. Cette avenue incontournable qui relit le nord et le centre de la ville, deviendra un véritable point stratégique.

Sa proximité avec l’aéroport international Adolfo Súarez Barajas, permettra d’arriver dans le centre de la capitale en un temps record. La station ferroviaire Chamartín se transformera en véritable HUB national et international. Trois nouvelles stations de métro et une ligne de bus prioritaire verront également le jour.

Pour développer le plus d’espaces verts possibles, la mairie souhaite ajouter un jardin sur les voies ferrées couvertes mais aussi 15 kilomètres de piste cyclable, un grand parc et un axe vert entre Madrid et El Pardo qui sera “le poumon vert du nord” comme l’a expliqué José Manuel Calvo, conseiller municipal du développement durable urbain, lors de la présentation publique du projet en juillet 2018.

La nouvelle “city”

En plus de ces infrastructures, un nouveau centre d’affaires verra le jour. Selon l’étude d’impact du projet réalisée par la mairie, le centre permettra la création de 241.700 emplois, et l’engendrement de plus de 18 millions d’euros dans toute la province de Madrid.

Il comptera trois gratte-ciels, dont l’un d’eux sera le plus haut d’Espagne avec ses 250 mètres de hauteur. Dans cette “city” espagnole digne de Canary Wharf à Londres, Postdamer Platz à Berlin ou encore La Défense à Paris; des espaces de loisirs et des zones résidentielles vont être aménagés. L’ idée principale ? L’ouverture d’un “centre ouvert 24h/24 et 7j/7” comme l’a indiqué José Manuel Calvo.

Dans les 360 nouveaux édifices prévus, 10.500 logements sont attendus dans les quartiers périphériques de la Castellana: Chamartín, Fuencarral, El Pilar, Tres Olivos et Las Tablas. Parmi ces résidences, 20% d’entre elles seront des zones protégées (soit 2.200).

Un projet qui divise

En juillet dernier, lors de sa présentation aux habitants “voisins” du futur quartier, le projet a été approuvé à 91.7%. Mais depuis, les choses ont quelque peu changé. Les associations de quartier et associations écologiques ont manifesté leur désaccord en quittant les tables de présentation du projet où elles avaient été conviées.

Si la campagne promotionnelle dans les transports publics a déjà débuté, le lancement du projet est aujourd’hui suspendu, faute d’approbation définitive de la mairie. La raison ? La création d’un pacte entre les deux partis de gauche pour les élections municipales du 26 mai prochain.

Izquierda Unida réclame l’annulation du projet pour s’unir à Más Madrid, le parti de l’actuelle maire, Manuela Carmena; afin de faire barrage au bloc de droite. Une demande rejetée par la principale intéressée qui se dit “très fière” du projet. Il ne manque pourtant que cette approbation pour lancer officiellement les travaux.

 

Camille Sánchez

 

* Distrito Castellena Norte propose l’exposition, “Madrid Nuevo Norte”, pour permettre aux visiteurs de comprendre le projet et de se plonger dans le Madrid du futur grâce à la réalité virtuelle.

Newsletter

18 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter