( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Marché du travail: après ERTE, 1,2 million d’emplois seront perdus

 -  -  18308


Le gouvernement n’accorde pas une sortie raisonnable aux entreprises dont la situation économique est si grave qu’elles ne peuvent pas réintégrer l’ensemble de leur main-d’œuvre.

La réactivation économique nécessitera un réajustement des politiques publiques pour réduire les mesures de protection des entreprises et des travailleurs. Il calcule que le taux de chômage effectif est a baissé à 31% en juin, grâce à la réintégration de plus d’un million de travailleurs

Après la validité de l’ERTE, qui se termine le 30 septembre, il y aura des entreprises qui devront faire des licenciements pour ajuster les modèles. Une décision qui pourrait entraîner la destruction de 1,2 million d’emplois au cours du dernier semestre, selon les estimations de la Fondation pour les études en économie appliquée (Fedea).

Il prévient qu’une grande partie des entreprises qui tiennent des registres de la réglementation du travail temporaire exercent des activités qui ont tendance à avoir un comportement négatif de l’occupation au second semestre.

Fedea a publié ce mercredi la quatrième édition de son bulletin sur l’impact du COVID-19 sur l’économie. Il indique que l’écart par rapport à la trajectoire de croissance de l’emploi au cours des dernières années dépendra de l’évolution des réintégrations de travailleurs protégés par les ERTE. Avec les données disponibles, et tant qu’il n’y aura pas d’aggravation de la situation à l’automne, cette déviation serait d’environ 1,25 million d’emplois d’ici à la fin de l’année.

Source Hosteltur

Newsletter

18 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter