( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Mise en quarantaine pour les voyageurs étrangers pendant l’état d’alerte

 -  -  341189


Le Gouvernement a prolongé cette mesure jusqu’au 24 mai. (Hosteltur)

Les voyageurs en provenance d’autres pays doivent subir une quarantaine obligatoire de 14 jours à leur arrivée en Espagne à partir de ce vendredi 15 mai, et pendant que l’état d’alerte se poursuit, prolongé jusqu’au 24 mai, selon un arrêté du ministère de la Santé publié aujourd’hui par le Bulletin officiel de l’État (BOE), qui stipule que pendant cette période, ces personnes doivent rester dans leur domicile ou leur logement, et doivent limiter leurs déplacements à certaines activités telles que les voyages pour acheter de la nourriture ou des produits pharmaceutiques, les centres de santé ou cas de force majeure. Les agences de voyage, les voyagistes et les entreprises de transport doivent informer les voyageurs de ces mesures au début du processus de vente des billets pour l’Espagne.

L’arrêté établit les conditions de quarantaine auxquelles doivent être soumis les voyageurs internationaux et rappelle que cette mesure a été appliquée aux autorisations exceptionnelles accordées pour le rapatriement de ressortissants espagnols et de résidents en Espagne à partir de l’Italie.

Toutefois, il souligne que l'”évolution favorable” de la situation épidémiologique et le début de la désescalade rendent nécessaire le renforcement des mesures de lutte, conformément à la répartition mondiale du virus et sur la base du principe de précaution.

Tous les déplacements doivent être effectués avec un masque et doivent respecter toutes les mesures d’hygiène et de prévention de la transmission de la maladie par le coronarivus, notamment en ce qui concerne les contacts avec les personnes vivant dans le même foyer

Les autorités sanitaires peuvent contacter les personnes mises en quarantaine pour un suivi, mais si elles présentent des symptômes tels que fièvre, toux, essoufflement, malaise ou autres symptômes d’une suspicion de Covid-19, elles doivent appeler les services de santé et indiquer qu’elles sont mises en quarantaine parce qu’elles viennent de l’étranger.

Les travailleurs, transporteurs et équipages transfrontaliers, ainsi que les professionnels de la santé qui se rendent au travail, sont exemptés de ces mesures, à condition qu’ils n’aient pas été en contact avec des personnes chez qui un cas de coronavirus a été diagnostiqué.


Source et suite : Hosteltur

Newsletter

34 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter