( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Nouveau macro-projet urbain à Madrid: la Communauté réactive la “Ciudad de la Justicia”

 -  -  42541


Le projet initial prévoyait la construction de 14 bâtiments à Valdebebas et un investissement de 500 millions d’euros. En 2014, l’engagement régional a porté l’investissement à 1,752 milliard d’euros. (EjePrime)

Nouveau projet macro urbain à Madrid. Le gouvernement de la Communauté de Madrid, formé par le Parti Populaire et Ciudadanos, a annoncé la relance d’un des grands projets urbanistiques : la construction de la “Ciudad de la Justicia” dans le quartier de Valdebebas.

Selon le conseiller juridique du gouvernement autonome, Enrique López, la volonté de l’exécutif régional est de construire le complexe “en un temps record” avec l’intention de pouvoir l’inaugurer dans cette même législature, selon Expansión.

Le projet de la “Ciudad de la Justicia” remonte à 2004, lorsque le gouvernement dirigé par Esperanza Aguirre avait planifié l’unification de tous les organes judiciaires ayant leur siège dans la communauté autonome, à l’exception de la Cour suprême, l’Audiencia Nacional et la Cour constitutionnelle. Le développement du complexe prévoyait un investissement estimé à 500 millions d’euros et la construction de 14 immeubles.

Le complexe serait le siège de tous les organes judiciaires basés à Madrid, à l’exception de la Cour suprême, de l’Audiencia Nacional et de la Cour constitutionnelle.

En 2014, sous le gouvernement d’Ignacio González, le projet avait été repris et les travaux avaient même été attribués aux constructeurs Acciona et OHL. L’exécutif régional s’était engagé à allouer 1.752 millions d’euros à la construction.

L’abandon du projet avec le gouvernement dirigé par Cristina Cifuentes a donné lieu à des poursuites judiciaires pour non-respect de la part des adjudicataires. En ce sens, l’actuel exécutif attend la résolution des fronts judiciaires pour pouvoir définir le nouveau projet. Si elle était finalement mise en œuvre, ce serait la plus grande concentration d’organes judiciaires en Europe.

Source et suite : EjePrime

Newsletter

42 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter