( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Parking, centres de données et hôpitaux: les nouveaux «joyaux» de l’immobilier ?

 -  -  22436


Les investissements dans les centres médicaux seront renforcés à mesure que la population en Asie, en Europe et en Amérique du Nord augmentera la demande ou les dépenses en soins médicaux, conséquence du vieillissement de la population. (EjePrime)

La fin du cycle et la recherche de rendements élevés suggèrent des actifs alternatifs. Les investissements dans ce type de biens immobiliers ont augmenté de 8,4% en 2018. Au-delà des domaines les plus courants en matière de résidences étudiantes, de coworkings ou colivings, les investisseurs immobiliers recherchent de nouveaux actifs dans lesquels investir.

Aujourd’hui, la logistique du dernier kilomètre ouvre la voie à de nouvelles utilisations des parkings et, par conséquent, à de nouvelles opportunités pour les investisseurs. En Espagne, Merlin Properties a lancé un test pilote visant à utiliser les parkings de ses immeubles de bureaux comme centres logistiques à partir desquels les commandes sont distribuées aux grandes villes.

L’investissement dans les parkings a culminé en 2017, selon le Global Investment Atlas 2019, réalisé par Cushman & Wakefield. En 2018, les investissements dans ce type d’actifs ont diminué de 42,4%, un chiffre un peu surprenant compte tenu des investissements élevés réalisés dans ce type d’actifs l’année précédente. Le nombre de marchés sur lesquels ces types d’actifs ont été négociés a également diminué au cours de la dernière année. En 2017, les opérations avec des parkings ont eu lieu dans dix villes européennes, un chiffre qui est redescendu à trois villes en 2018.

L’investissement dans les parcs de stationnement, les centres de données ou les hôpitaux sera la tendance des prochaines années.

L’investissement dans les centres de données est une des options attrayantes et relativement peu explorées en Espagne. La disponibilité de ces types d’actifs et la nécessité pour les gouvernements d’accéder à l’information suggèrent que les investissements dans les centres de données vont augmenter. L’année dernière, les volumes d’investissement dans ces types d’actifs ont augmenté en Asie et en Europe en 2018, mais se sont contractés de 48,7% dans le monde.

L’investissement dans les centres médicaux est également une valeur à la hausse. Le rapport souligne que l’investissement dans ces types d’actifs sera renforcé à mesure que la population en Asie, en Europe et en Amérique du Nord augmentera la demande ou les dépenses en soins médicaux en raison du vieillissement de la population. Malgré cette tendance, les volumes d’investissements dans ces types d’actifs ont globalement chuté l’année dernière, même s’ils ont maintenus les volumes de transaction au-dessus de la moyenne des dix dernières années.

En ce sens, l’un des atouts à la hausse est celui des résidences pour personnes âgées. En Espagne, Azora s’est associé à Banca March et Indosuez Wealth Management pour créer un socimi d’une capacité d’investissement de 250 millions d’euros. Adriano Care concentrera son activité sur les maisons de retraite, en créant une valeur ajoutée grâce au repositionnement et à la rénovation des installations.

La durabilité est, à son tour, un facteur à prendre en compte par les investisseurs. Lors de l’investissement dans un actif, l’intégrité physique de celui-ci, l’efficacité des dépenses d’énergie et d’eau, l’investissement nécessaire pour réformer le bien et le caractère durable de sa construction, doivent être pris en compte souligne Cushman & Wakefield.

Source et suite: EjePrime

Newsletter

22 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter